Sexe Cam

Recits de sexe baignoire sexe

recits de sexe baignoire sexe

...

Sexe sm vieille sexe

Je gagne la salle d'eau et ouvre en grand les robinets. Pendant que l'eau coule, je choisis parmi les produits de bain qui nous sont proposés. Décidément cet hôtel fait bien les choses, trois possibilités s'offrent à moi: C'est ce dernier produit qui emporte mon choix. Je verse le flacon dans l'eau chaude et une intense senteur boisée envahit la pièce.

Au passage je vérifie que les robes de chambre mises à notre disposition sont très confortables. Si j'y avais pensé plus tôt, j'aurais commandé un grand whisky pour savourer encore mieux l'instant. Je somnole depuis un bon quart d'heur dans la baignoire quand je te vois soudain te matérialiser dans la pièce. Je m'assois dans le bain et te dis: Tu éteins la lumière de la pièce et tu poses sur les vasques du lavabo le chandelier moderne qui se trouvait sur le bureau. Les trois bougies sont allumées et diffusent une lumière douce et intime.

Ceci fait tu reprends ton effeuillage au rythme de la douce musique. Ton pull d'abord puis tu dégrafes ton soutien gorge et libère tes seins que tu viens faire onduler sous mon nez puis tu fais glisser ton joli slip en dentelle sur te jambes m'exhibant tes fesses et ta fine toison sombre. J'ai beau être dans l'eau et connaître ton corps, je me suis mis à bander et seule la grosse épaisseur de mousse masque ma motivation à ton regard.

Tu te penches sur moi faisant balancer tes seins juste sous mes yeux et tu me demandes: Saisissant mon sexe tendu à pleine main tu lui imprime quelques va et vient et tu dis: Ralentissant ton geste, tu te tournes vers lui et le prends délicatement dans ta bouche. De ma main gauche je caresse ton dos puis t'attires plus près de moi pour pouvoir caresser tes fesses.

Délicatement j'insinue mes doigts entre tes fesses et les fais glisser jusqu'à l'entrée de ton sexe. Tu es déjà toute mouillée. Je caresse en tournant l'entrée de ta délicieuse chatte puis mes doigts glissent le long de tes lèvres intimes jusqu'à ton clitoris que je caresse doucement. Tu grognes en me suçant ce qui me laisse croire que tu apprécies aussi ma caresse.

Cessant ta fellation, tu enjambes le bord de la baignoire et tu t'assoies sur moi avec un frisson: Tu te penches sur moi pour m'embrasser et c'est ton dos que je couvre de mousse chaude maintenant. Te prenant par les hanches, je fais glisser ton ventre sur mon membre dressé. Repliant tes genoux de chaque côté de mes hanches tu te redresses puis me regardant droit dans les yeux, tu te soulèves un peu et tu guides ma verge tendue vers ton sexe trempé.

Tu t'es redressée et tu fais varier le rythme de mes pénétrations au gré de ton envie. De temps à autre, tu te soulèves de façon à ce que seul le bout de mon gland soit entre tes lèvres intimes puis tu redescend avalant totalement mon membre dressé. Me laissant faire, je couvre tes seins de mousse et agace tes tétons en les pinçant légèrement. Tu as fermé les yeux et tu manifeste ton plaisir à voix basse. Je suis au comble de l'érection et je profite totalement des ondulations de ton bassin.

Ma main droite laisse ta poitrine pour glisser entre tes poils et je caresse ton clitoris de mon pouce. Tu gémis et à chaque descente j'ai l'impression que tu voudrais que je rentre tout entier dans ton sexe brûlant.

Comme tu accélère le mouvement, je n'y tiens plus et me libère au fond de toi dans un grognement de plaisir. Tu t'allonges sur moi et tu m'embrasse à pleine bouche. Au bout d'un moment nous décidons de quitter la baignoire.

Nous nous douchons, nous savonnant mutuellement ce qui ne tarde pas à faire renaître chez nous une forte motivation. Je te serre dans mes bras sous le jet d'eau bienfaiteur et je caresse ton dos et tes fesses.

Ma verge est à nouveau tendue et tu me masturbes doucement pour lui redonner toute sa vigueur. Lorsque tu juges mon érection suffisante, tu poses un pied sur le bord de la baignoire et tu me guides vers ta chatte à nouveau ruisselante.

Je te pénètre lentement m'enfonçant au maximum puis je commence le va et vient que tu attends. Je passe un bras autour de ta taille et tu te cambres loin en arrière en me laissant agir. Malheureusement la baignoire est glissante et dans notre frénésie nous risquons de tomber. Je m'écarte alors de toi et après nous être séchés sommairement, je t'entraîne dans la chambre. Comme tu te penches sur le lit pour ouvrir plus largement les draps, je te saisis par la taille et me colle contre tes fesses.

Passant ta main entre tes jambes, tu prends ma virilité tendue et l'introduis entre tes lèvres lubrifiées. Tu te places à quatre pattes sur le lit et je te prends par la taille pour te pénétrer en levrette comme tu aimes. Ecrivains en herbe et maîtres de la plume, vous pouvez aussi envoyer vos propres histoires et récits érotiques personnels.

L a newsletter d'histoires de sexe Inscrivez-vous à la lettre d'information. Voir toutes les histoires de sexe de cet auteur. Faites d'HDS votre page de démarrage. Pour la première fois.

Dans la zone rouge. Ni trop chaude ni trop froide. Mais ôtez donc votre veste, et retroussez vos manches! Vous ne voyez pas que vous allez être trempé? Puis elle me la tendit: Elle était debout devant moi, avec pour seul vêtement la dentelle blanche de son soutien-gorge et de son slip, laquelle mettait en valeur le teint discrètement hâlé de sa peau. Un léger embonpoint ne gâtait nullement la chair superbe de son ventre et de ses cuisses.

Mais elle continua à se déshabiller, sans marquer la moindre gêne, comme si elle était seule dans sa salle de bain. Le soutien-gorge et le slip furent jetées par terre je vis soudain la touffe des poils noirs! Il me fallut une grand force de caractère pour ne pas y porter aussitôt les mains et pétrir cette chair magnifique. Mon visage touchait presque ses seins, dont je voyais très distinctement les aréoles et les tétons agréablement roses.



recits de sexe baignoire sexe

Et, tout en parlant, il enserrait mon sein de sa main puissante et chaude. Mais impossible de lui résister. Mais avec lui, allez comprendre! Il a le don de faire tomber toutes mes résistances. Mais, comme cela arrive souvent, Vincent voulait du brutal. Son ton a changé et, me saisissant par les cheveux, il a ordonné: Évidemment, Vincent est sorti de ma gorge en me lançant: Vas-y, branle-moi entre tes grosses loches de pute! De temps à autre, je levais les yeux pour observer les réactions de Vincent.

Vincent possède une maîtrise extraordinaire de sa queue. Il ne gicle que quand il le veut bien. Impossible de le quitter. Est-ce donc cela aimer? Nous ne parlions pas, les respirations donnaient le ton. La buée avait envahi tous les miroirs de la pièce, et la condensation coulait sur le carreau comme le plaisir entre mes jambes.

Tout tendre, il murmurait: Le plaisir refluait dans mon ventre, allait et venait au rythme de la queue de mon amour haïssable, qui jouait maintenant les amants attentifs.

Cela faisait partie de son scénario. Tu vas jouir hein? Dis-moi que tu vas jouir. Je me suis agrippée à sa cuisse chaude, enfonçant mes ongles dans sa chair. Mais dis-le que ça te plaît, salope! Mais ôtez donc votre veste, et retroussez vos manches! Vous ne voyez pas que vous allez être trempé? Puis elle me la tendit: Elle était debout devant moi, avec pour seul vêtement la dentelle blanche de son soutien-gorge et de son slip, laquelle mettait en valeur le teint discrètement hâlé de sa peau.

Un léger embonpoint ne gâtait nullement la chair superbe de son ventre et de ses cuisses. Mais elle continua à se déshabiller, sans marquer la moindre gêne, comme si elle était seule dans sa salle de bain.

Le soutien-gorge et le slip furent jetées par terre je vis soudain la touffe des poils noirs! Il me fallut une grand force de caractère pour ne pas y porter aussitôt les mains et pétrir cette chair magnifique. Mon visage touchait presque ses seins, dont je voyais très distinctement les aréoles et les tétons agréablement roses.

Mais elle me dit: Je pris le gant de toilette et le savon, et je commençai à frotter le joli dos. Je frottais lentement, passant et repassant plusieurs fois au même endroit, reculant le plus possible le moment où il faudrait bien mettre fin à une occupation si agréable. Je savonnais également son cou, en prenant soin de ne pas mouiller ses cheveux, ainsi que ses épaules et le haut de sa poitrine, sans oser encore toucher à ses seins.

Elle ne protesta pas. Aidez-moi à me mettre debout. Et quand elle fut debout:

..




Comment savoir le sexe de bebe plan sexe

  • Recits de sexe baignoire sexe
  • Recits de sexe baignoire sexe
  • Mais elle me dit: C'est ce dernier produit qui emporte mon choix.





Sex tape porno ooo sexe com


Je te serre dans mes bras sous le jet d'eau bienfaiteur et je caresse ton dos et tes fesses. Ma verge est à nouveau tendue et tu me masturbes doucement pour lui redonner toute sa vigueur.

Lorsque tu juges mon érection suffisante, tu poses un pied sur le bord de la baignoire et tu me guides vers ta chatte à nouveau ruisselante. Je te pénètre lentement m'enfonçant au maximum puis je commence le va et vient que tu attends. Je passe un bras autour de ta taille et tu te cambres loin en arrière en me laissant agir.

Malheureusement la baignoire est glissante et dans notre frénésie nous risquons de tomber. Je m'écarte alors de toi et après nous être séchés sommairement, je t'entraîne dans la chambre.

Comme tu te penches sur le lit pour ouvrir plus largement les draps, je te saisis par la taille et me colle contre tes fesses. Passant ta main entre tes jambes, tu prends ma virilité tendue et l'introduis entre tes lèvres lubrifiées. Tu te places à quatre pattes sur le lit et je te prends par la taille pour te pénétrer en levrette comme tu aimes. Insensiblement tu te laisses glisser sur le ventre en écartant les jambes et je me couche sur toi pour profiter au mieux de ton sexe, tu t'es cambrée pour mieux me sentir et très rapidement je m'abandonne à nouveau au fond de ton intimité.

Repus, nous rampons au milieu du lit et nous nous endormons dans les bras l'un de l'autre. Deux heures plus tard, je me réveille avec un début d'érection. Tu es allongée sur le côté gauche, les fesses tournées vers moi et en bougeant tu as du toucher ma verge et ça m'a réveillé.

Je pose délicatement ma main sur ta hanche et mes doigts survolent ton flanc jusqu'à ton sein. Très doucement, mes doigts titillent ton aréole brune. Lorsque tu soupires, je suspends mon mouvement et attends quelques secondes avant de renouveler cette caresse très légère. Tu bouges légèrement et tu te serres contre moi appuyant tes fesses sur ma virilité qui se tend. Je recommence à te caresser et ton souffle devient plus profond mais tu dors toujours.

Je caresse ton autre sein et en bougeant légèrement tu poses ta main sur ton ventre et tes doigts glissent lentement vers ton pubis. Tu plies ta jambe droite et remontes ton genou pour écarter tes cuisses et laisser le passage à ta main.

En regardant ton visage, je m'aperçois que tu caresses tes lèvres du bout de ta langue. Tu dois faire un rêve érotique car tes doigts vont et viennent maintenant sur ton clitoris. Ton manège me fait bander. Me tournant doucement, j'insinue ma verge tendue entre tes fesses jusqu'à l'entrée de ton vagin. Je pousse encore pour rentrer un peu plus puis je profite de ce que tu te cambres pour m'enfoncer totalement dans ton intimité brûlante. Tu gémis, te cambres encore plus vers moi et je commence mon va et vient dans ta chatte trempée.

Tu es encore dans un demi sommeil, je me redresse lentement sur ma main gauche et de ma main droite je fais remonter ton genou pour pouvoir te pénétrer plus profondément. Tu gémis à nouveau et tu ouvres lentement les yeux. De temps en temps, je sens ton sexe brûlant qui se serre sur mon membre comme si tu me suçais.

Au bout d'un moment, tu bascules sur le ventre et te cambrant au maximum, tu soulèves ton bassin pour te mettre en levrette. Elle était debout devant moi, avec pour seul vêtement la dentelle blanche de son soutien-gorge et de son slip, laquelle mettait en valeur le teint discrètement hâlé de sa peau. Un léger embonpoint ne gâtait nullement la chair superbe de son ventre et de ses cuisses.

Mais elle continua à se déshabiller, sans marquer la moindre gêne, comme si elle était seule dans sa salle de bain. Le soutien-gorge et le slip furent jetées par terre je vis soudain la touffe des poils noirs! Il me fallut une grand force de caractère pour ne pas y porter aussitôt les mains et pétrir cette chair magnifique. Mon visage touchait presque ses seins, dont je voyais très distinctement les aréoles et les tétons agréablement roses.

Mais elle me dit: Je pris le gant de toilette et le savon, et je commençai à frotter le joli dos. Je frottais lentement, passant et repassant plusieurs fois au même endroit, reculant le plus possible le moment où il faudrait bien mettre fin à une occupation si agréable.

Je savonnais également son cou, en prenant soin de ne pas mouiller ses cheveux, ainsi que ses épaules et le haut de sa poitrine, sans oser encore toucher à ses seins. Je lui passe du savon sur le corps et la rince. Elle se retourne et lui frotte le dos. Elle passe ses mains sous mes bras, savonne mes seins en les pressant un peu, puis plus fort.

Sur mon ventre, elle descend enfin sur mon sexe encore fragile et sensible. Je me cambre, je ressens une petite douleur mais agréable. Le jet assez puissant est sur mon anus serré.

Elle déplace le jet sur mon sexe, et le pose sur mon clito. Je mouille et ressens une excitation démesurée à sentir son regard derrière moi me trémousser de plaisir.

Je me retiens pour faire durer mon plaisir Je sens alors son doigt entrer en moi. Elle entre alors 2 doigts furtivement et me sodomise carrément. Je jouis dans un cri de plaisir qui résonne sur le carrelage de la salle de bain.

Une fois mon souffle repris, je me retourne et la regarde me sourire. Alors je dirige le jet sur son sexe et la regarde se cambrer et se trémousser dessus, les yeux fermés se mordillant la lèvre. Très vite, son corps perd toute tenue et je la vois jeter son visage en arrière pour jouir dans un oui discret. Mon bain à moi est coulé.