Sexe Cam

Sexe dor sexe turc

sexe dor sexe turc

Confiantes, les féministes pratiquantes défient le courant islamiste principal sur ses mérites. Hidayet Tuksal est une théologienne à l'Université d'Ankara. Elle porte le voile. Elle permet l'apparition de nouvelles attitudes chez les femmes et les jeunes filles pratiquantes. En , deux nouveaux partis politiques naissent suite à la scission du FP successeur du RP.

L'un d'entre eux, le Parti de la félicité SP adopte l'approche traditionnaliste relative aux femmes. Celui-ci défend dans son programme officiel, que le plus grand danger pour la société turque provient de l'étranger:.

Nous devons prendre les précautions nécessaires en vue de la protection de notre existence nationale et notre structure sociale vis-à-vis de cette maladie que représente la famille nucléaire que les forces étrangères essaient de nous imposer à travers les médias et les films. L'autre nouveau parti, l'AKP, offre une vision bien différente.

Dès le début, il affirme sa différence par rapport aux partis islamistes traditionnels sur deux sujets fondamentaux: Le respect des critères de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes fait parti de l'ordre du jour de l'AKP.

Lors des discussions au Parlement en , le SP s'oppose fermement à l'adoption du nouveau code civil. Un député du parti déclare:. Cette réforme ne renforcera pas l'union familiale, mais elle l'affaiblira. C'est l'homme qui est le chef de la famille. L'AKP a une autre position. Le député Mehmet Ali Sahin prend parole en faveur du nouveau code. Son objection principale concerne la non-application rétroactive des règles de partage des biens entre l'homme et la femme après le divorce, question soulevée par les associations de femmes.

Sahin propose qu'en l'absence d'opposition explicite de la part des couples mariés avant , le nouveau régime des biens s'applique également à leur égard. Les activistes font part de leur étonnement devant ce soutien apporté alors par le député AKP.

L'AKP prend clairement ses distances par rapport aux islamistes traditionnels. Parmi les soixante-et-onze fondateurs du parti, il existe douze femmes dont six non-voilées. Toutefois, il faut plus que des mots tendres pour convaincre les sceptiques. Beaucoup de laïcs turcs éprouvent toujours des doutes sur l'AKP et ses intentions réelles. Pourtant, une fois que l'AKP prend le pouvoir, l'un des plus radicaux processus de changements de l'histoire turque moderne débute au sujet du statut des femmes dans le pays.

Le code pénal turc de reste en vigueur jusqu'en Il constitue l'exemple le plus frappant de la divergence entre la rhétorique et la réalité sur le terrain.

Comme beaucoup d'autres lois adoptées du temps d'Ataturk, il est copié sur un modèle européen, le code pénal italien de et adapté aux valeurs et traditions turques.

L'approche du code de relative aux crimes sexuels reflète l'idée d'appartenance du corps de la femme à l'homme, les crimes du genre étant considérés comme des actes mettant en cause l'honneur de la famille. Le texte comporte de nombreux concepts traditionnels importés de l'arabe: Il traite la sexualité féminine comme une menace qui doit être contrôlée par la société. Cependant dans le code, le terme désignant le viol est irza gecmek pénétrer l'honneur de quelqu'un.

L'usage de ce terme implique en effet que le viol est d'abord et avant tout une attaque contre l'honneur et non pas un crime commis contre l'intégrité physique de l'individu.

Le traitement du viol comme une attaque à l'honneur a plusieurs conséquences. En premier lieu, il dépénalise le viol par le mari: En second lieu, il permet au violeur d'échapper à toute peine s'il se marie avec sa victime, ce qui équivaut à la restauration de l'honneur salie de la femme en question.

Même en cas de viol collectif, la proposition de mariage de la part d'un seul violeur suffit à acquitter tous les accusés. Un article prévoit même une réduction de peine à la hauteur de sept huitième au profit des auteurs de crimes d'honneur lorsque la victime est prise en flagrant délit d'adultère ou de relations sexuelles illégitimes y compris, le sexe avant le mariage pour les femmes , ou encore, s'il existe suffisamment d'éléments prouvant que la victime ait commis un tel acte.

Le code opère également une distinction entre les femmes mariées et les femmes célibataires. La peine maximale encourue pour l'enlèvement d'une femme célibataire est de trois ans tandis que celle-ci est de sept ans si l'acte vise une femme mariée puisque selon le code, c'est le mari qui est la vraie victime dans ce dernier cas. La persistance de telles normes à la fin du XX e siècle n'est plus un simple anachronisme juridique.

Elle reflète des valeurs ancrées dans la mentalité turque, des valeurs auxquelles adhèrent les juges et les procureurs de la République du pays. Cependant, ces valeurs font également l'objet d'une plus grande contestation comme en témoigne la réaction du public face à des décisions controversées de justice. En , dans la province de l'Anatolie centrale de Cankiri, un juge refuse le divorce à une femme enceinte abusée par son mari en citant un célèbre proverbe turc: En , un autre jugement aussi clément que révoltant est prononcé au procès d'un jeune homme ayant tué sa cousine, Sevda Gok, à Sanliurfa province de l'Anatolie du Sud-Est.

Cependant, l'indignation publique grandissante n'empêche pas les tribunaux de rendre des jugements similaires. En juin , un tribunal de Mardin province de l'Anatolie du Sud-Est acquitte vingt-sept individus, parmi lesquels des officiers militaires, accusés de viol sur une jeune fille de treize ans.

Le tribunal décide que les preuves ne sont pas suffisantes pour juger du non-consentement de la fille à l'acte.

De telles expériences poussent les organisations de femmes à poursuivre leur mobilisation en faveur de la réforme législative. Le processus d'adhésion à l'UE leur donne l'occasion de provoquer des avancées sur ces questions. La réforme du code pénal fait partie des conditions préalables de l'UE pour entamer les négociations. Début , l'Association des femmes pour les droits des femmes AFDF instaure un groupe de travail composé de plusieurs académiciens ainsi que de représentants des ONG et de divers barreaux, afin de proposer des recommandations relatives à la réforme des dispositions pénales en vigueur: Toutefois, pour beaucoup de ces activistes, la campagne peut s'arrêter avant de commencer, suite à la victoire écrasante de l'AKP aux élections de La plupart des organisations de femmes considèrent, l'AKP, alors successeur du RP islamiste, comme défendant une position fondamentalement opposée sur ce sujet.

Certaines d'entre nous voulaient tout abandonner. Toutefois, suites aux différentes discussions, notre groupe a gagné en force… A défaut, plusieurs décennies auraient été nécessaires pour qu'une nouvelle révision du code pénal soit de nouveau mise à l'ordre du jour. Nous nous sommes dites: Quelque soit le parti au pouvoir, les académiciens exercent depuis toujours un contrôle effectif sur les législateurs lors de la rédaction des lois.

A la fin des années , c'est encore lui qui est chargé de la rédaction du nouveau code pénal. Le rapport publié en par le Comité sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes conclue que vingt-neuf articles du code pénal ne correspondent pas aux normes requises par la Convention. Il est étonnant que le texte proposé par Donmezer aux partis au pouvoir entre et ne comporte aucune révision de ces dispositions hormis quelques retouches cosmétiques.

En , quand le ministre de la Justice du nouveau gouvernement AKP, Cemil Cicek est photographié en baisant la main de Donmezer, un éditorialiste du quotidien Yeni Safak , proche du gouvernement, écrit sur un ton sarcastique:. Donmezer est maintenant positionné, ironie de l'histoire, comme l'architecte des efforts d'harmonisation avec l'UE. Au mois d'avril , le ministre AKP soumet le texte préparé par Donmezer à la Commission parlementaire de justice.

Pour l'AFDF et le groupe de travail des femmes le moment est venu de lancer une campagne publique réunissant plus de trente ONG issues de toutes les tendances politiques: L'AFDF met en circulation un livret comportant des recommandations concrètes aux nouveaux parlementaires et demande d'être entendu par le président de la Commission parlementaire de justice, Koksal Toptan AKP.

Toptan les écoute en silence, sans aucune réaction, une attitude qui déçoit certaines femmes dans la délégation. Il se prononce également pour la pénalisation du viol marital. Il n'hésite pas à souligner l'importance du processus d'adhésion à l'UE, l'un des principaux instigateurs de la réforme:.

Jusqu'à présent, soixante-cinq modifications législatives ont eu lieu. Maintenant, c'est au tour du code pénal, en contradiction claire avec les lois d'harmonisation, d'être revu. N'ayez aucun doute, nous changerons ce code pour le mieux. Au cours de l'été , tout le monde prend conscience que pour la première fois un vrai débat sur l'égalité entre les hommes et les femmes est entamé. Les éditorialistes de Yeni Safak rappellent souvent au gouvernement son engagement de travailler avec les ONG.

Le 23 juillet, l'éditorialiste Ali Bayramoglu encourage le gouvernement à rencontrer les groupes de femmes et prendre leurs préoccupations au sérieux. Au lendemain de cet appel, Bayramoglu publie la lettre d'une académicienne de l'Université d'Istanbul, faisant état de l'insuffisance des consultations courtes et de la non-prise en compte des propositions formulées par les femmes.

Cela est beaucoup plus important que le texte du nouveau code pénal en discussion. Le ministre de la Justice, Cemil Cicek appelle Ali Bayramoglu à la suite de la publication de cet article pour réaffirmer leur engagement sur le sujet.

Nous souhaitons écouter toutes les opinions devant la Commission. Le groupe présidé par Koksal Toptan fera le nécessaire dans la mesure du possible. Le gouvernement n'est pas sans savoir que les organisations de femmes ont des doutes sur ses véritables intentions.

Selon eux, puisque l'AKP est né des cendres d'un parti islamiste, ses députés ne peuvent être enclins à défendre les droits des femmes.

Pourtant, ceux qui ont choisi de fonder l'AKP l'ont fait pour une simple raison: Les organisations de femmes réussissent à remodeler le débat conformément à leur ordre du jour avant le début des travaux du sous-comité chargé du nouveau code pénal en octobre Dans un reportage sur la chaîne de télévision publique, Koksal Toptan accepte cette réalité:.

Elles ont participé aux réunions de la Commission ou envoyé des rapports. Elles ont guidé avec succès l'opinion publique dans la direction souhaitée. Nous avons transmis tous leurs rapports aux membres du sous-comité. Leurs points de vue seront pris en compte lors des discussions relatives aux articles contestés du code pénal.

Nous allons écouter toutes les personnes concernées et surtout les femmes tout au long du processus de rédaction de cette nouvelle loi.

Le sous-comité formé de trois députés AKP, de deux député CHP et de trois académiciens retarde ses délibérations de neuf mois jusqu'en juin Les membres académiciens du sous-comité sont connus pour leurs objections vis-à-vis du texte préparé par Donmezer et en exigent la révision complète. L'atmosphère créée par le processus d'intégration européenne permet aux membres du sous-comité de trouver un accord sur la nécessité d'une nouvelle rédaction du texte de Donmezer.

La presse reçoit un compte rendu détaillé quotidien des discussions au sous comité, -ce qui reflète un degré de transparence pour le moins inhabituel en Turquie. A la sortie de chaque séance je leur expliquais ce qui avait été dit à l'intérieur. Ils transmettaient aussitôt ces informations à leur quotidien respectif. On pouvait y lire également les désaccords exprimés par d'autres sur la question en discussion.

C'était un moyen d'interaction avec les partenaires sociaux concernés. Les organisations de femmes ainsi que les médias nous suivaient tous et leurs apports étaient considérables. C'est cela qui a fait la différence. Depuis ses bureaux situés près de la place de Taksim, le petit groupe d'activistes de l'AFDF mène une campagne extrêmement efficace. A chaque avancée, elles félicitent immédiatement les membres du sous-comité.

Grâce à nos amis, nous étions au courant des débats à l'Assemblée nationale. Cela nous a permis de faire connaître notre opinion positive ou négative lors de la discussion de chaque article. La députée CHP, Gaye Erbatur, est une alliée de poids des organisations de femmes tout au long des débats.

Bien qu'elle n'en soit pas membre, elle consacre presque tout son temps au travail du sous-comité, exerçant ainsi une influence majeure sur le processus. J'ai profité des pauses pour échanger mes points de vue avec ses membres sur des questions relatives aux tests de virginité ou aux mariages des femmes violées avec leur violeur.

Je leur donnais des exemples concrets pour qu'ils comprennent de quelle façon les femmes ressentent ces choses-là.

Les débats étaient très animés. En effet, au cours du mois d'octobre, un académicien-conseiller auprès du ministère de la Justice, Dogan Soyaslan prend la défense d'un article rédigé par Donmezer permettant au violeur d'échapper à toute peine s'il se marie avec sa victime.

Soyaslan affirme qu'en Turquie, personne ne se marierait avec une fille non vierge et qu'épouser son violeur aurait permis à la victime d'échapper au crime d'honneur. La femme violée peut bien hésiter à se marier avec son violeur mais le temps guérit toutes les blessures. Elle l'oubliera et son mariage perdurera. Les propos de Soyaslan provoquent une vive réaction dans la presse. La réponse de Soyaslan à la question de savoir s'il pourrait imaginer l'application d'une telle solution le cas échéant à sa propre fille, est un non sans équivoque.

Il explique à la télévision: Je suis un professeur. Malgré tout ce bruit dans la presse, l'intervention de Soyaslan n'impressionne pas le sous-comité. Nous le savions tous. Encourager le violeur à épouser sa victime est contraire à la logique fondamentale du droit. Au terme de neuf mois de travail acharné, le texte de Donmezer est presque entièrement ré-écrit. Selon l'article 1 du nouveau code, la loi protège les droits et libertés individuels.

Le 30 juin , le texte est renvoyé devant la Commission de Justice. Celle-ci présente le document final le 14 juillet au parlement sans y apporter de modifications importantes. La loi est votée le 26 septembre. Ce résultat équivaut à une révolution juridique et philosophique pour la société turque. Le code pénal constitue la preuve la plus évidente de cette transformation.

Quelques trente-cinq articles relatifs aux femmes, ainsi qu'à leur droit à l'autonomie sexuelle sont ainsi modifiés. Le nouveau code pénal traite le crime sexuel comme une violation d'un droit individuel de la femme et non pas comme un crime contre la société, la famille ou la moralité publique. Il pénalise le viol par le mari, élimine les réductions de peines prévues pour les crimes d'honneur et supprime la discrimination à l'encontre des femmes vierges ou non mariées.

Le harcèlement sexuel sur le lieu du travail est condamné. Les agressions sexuelles de la part des forces de l'ordre sont désormais qualifiées de crimes aggravés. L'évocation de la possibilité d'un consentement de la part des mineures sexuellement abusées est rayée du texte.

En effet, il ne s'agit pas seulement d'une révolution concernant le statut juridique de la femme, mais aussi d'un signe de changement profond de la démocratie turque.

Le processus entier s'est déroulé dans des conditions de transparence absolue. L'engagement d'un débat intense autour de la question ainsi que l'apport de la société civile ont été déterminants. En septembre , le ministre de la Justice dit: L'image du nouveau code pénal est ternie par une tentative de dernière minute de la part du Premier ministre Erdogan, visant à introduire le délit d'adultère dans le corps du texte.

Cette tentative est présentée par les médias étrangers comme un retour aux principes de la charia. En effet, c'est plus exactement un retour aux principes de l'ancien code pénal de , l'adultère étant dépénalisé pour les hommes en et pour les femmes en Il ne s'agit pas non plus d'un complot islamiste puisque certains députés du parti de l'opposition CHP expriment leur support à la proposition impromptue du Premier ministre.

Cette initiative en rupture avec l'attitude du ministre de la Justice favorisant la consultation est vouée à l'échec. Les réactions hostiles en Turquie et en Europe font reculer le Premier ministre, laissant tout de même un goût amer.

La réforme du code pénal de représente un accomplissement majeur du mouvement de femmes, du gouvernement et de l'opposition. Différente de la réforme des années réalisées par un régime autoritaire, celle-ci est le fruit du dialogue et de l'engagement de la société civile et des médias dans le processus parlementaire.

C'est une victoire des femmes turques mais aussi de la démocratie turque. Avec l'adoption du nouveau code pénal, la Turquie entre dans l'ère post-patriarcale. Une nouvelle règle de droit est certainement un puissant instigateur de transformation sociale mais elle n'est pas en soi une baguette magique. Elle doit être soutenue par des ressources suffisantes ainsi que par des initiatives gouvernementales afin de sensibiliser les citoyens et les inciter à profiter du nouveau cadre juridique.

Ceci étant, il se peut que les effets de la nouvelle norme sur la société ne soient pas visibles avant plusieurs années. Dans l'Anatolie du Sud-Est, nos chercheurs rencontrent des juges qui mettent des mois à rendre un jugement urgent dans des cas relatifs aux femmes menacées de violence familiale.

Dans le pays, un certain nombre de juges et procureurs ignorent toujours le contenu de la nouvelle législation. Quelle distance la Turquie a-t-elle réellement parcouru en matière d'égalité des sexes?

Ce chapitre se concentre sur certaines initiatives gouvernementales et leurs impacts sur les différentes composantes de la société turque. Il met en évidence la réforme juridique, laquelle ne constitue qu'un premier pas. Il souligne également les divers défis que pose la cohabitation des cultures et des styles de vie néo-féodaux et post-modernes aux décideurs politiques d'une des plus grandes démocraties européennes.

Le 30 octobre , accompagnée par son frère, Songul A. Comme des centaines de milliers de femmes à travers la Turquie rurale, à sa naissance, elle n'est pas inscrite par ses parents au registre d'état civil.

Pour l'Etat turc, elle n'existe pas. Elle n'est jamais allée à l'école et ne sait pas lire et écrire. Travailleur saisonnier, son mari Mehmet se trouvait loin lorsque Songul est violée par leur voisin, Huseyin. Un parent de Songul, Bahattin, prend connaissance du viol et attache la jeune femme dans la grange pendant deux jours et la torture. Il est d'usage dans de tels cas que la femme soit considérée non pas comme la victime de l'acte de viol mais comme la responsable de l'honneur sali de son mari.

Un conseil d'anciens formé de huit personnes tente de trouver une solution en vue d'empêcher une probable vendetta entre deux asiret tribus.

A Ozalp, et dans toute la région, les tribus forment au niveau local la colonne vertébrale de la structure sociale et politique. En effet, la discussion au conseil ne vise qu'à restaurer l'honneur de Mehmet et de sa famille. Les huit sages décident de dissoudre le mariage de Songul et d'obliger la fille du violeur, âgée de seize ans, à épouser Mehmet.

Songul retourne à la maison de son père à Gunyuzu. Les rumeurs font rapidement le tour du village: Les membres de sa propre famille la menacent de mort. Son frère décide de l'accompagner à Ozalp chez un avocat proche de la famille. L'avocat les présente au procureur de la République du district d'Ozalp. Songul raconte le viol, sa grossesse non désirée et le danger qu'elle encourt pour avoir déshonoré son mari et la famille de celui-ci. Le procureur ordonne à la gendarmerie d'arrêter Huseyin, le violeur, et Bahattin, le tortionnaire de la jeune femme pour les interroger.

Cependant, il ne place pas Songul sous protection et la renvoie chez son père tout en avertissant la famille de ne lui faire aucun mal. Le procureur est originaire d'Afyon, province de l'Anatolie de l'Ouest. Il est récemment nommé à Ozalp. Selon l'avocat de Songul, il est fréquent de rencontrer des fonctionnaires d'Etat en provenance d'autres régions du pays, qui ne comprennent pas très bien la structure tribale et les traditions y afférant dans les localités où ils se trouvent.

L'avocat précise aux analystes d'ESI que sans le soutien d'une tribu puissante, il n'aurait pas pu se charger d'un cas comme celui de Songul, puisqu'il aurait été menacé par la famille de l'accusé.

L'activiste Zozan Ozgokce s'occupe de près des questions concernant les femmes à Van. Elle prend connaissance de l'affaire Songul grâce aux médias. Elle s'y intéresse immédiatement. Un mois auparavant, lors d'un incident similaire dans une autre partie de la province, le procureur de la République refuse de placer sous protection une adolescente ayant accouché d'un enfant hors mariage.

Le procureur croit aux garanties données par la famille et renvoie la jeune mère chez elle. Quatre jours plus tard, celle-ci est assassinée par son propre frère. Ozgokce craint que la vie de Songul soit également en danger. Elle contacte les institutions officielles à Van. En ce dimanche, jour férié, elle appelle les forces de sécurité et le directeur des services sociaux de la province. Ceux-ci répondent qu'ils ne peuvent agir que sur demande du procureur.

Ozgokce ne parvient à parler ni au procureur de la République ni au préfet. En dernier ressort, elle prend contact avec Fatih Cekirge, un journaliste qui prépare à l'époque un documentaire sur les crimes d'honneur. Pendant une émission de télévision consacrée au sujet, Cekirge appelle le préfet et lui demande d'agir. Il lui dit d'une manière provocante: La même nuit, Songul et la fille du violeur sont placées sous protection par la gendarmerie.

Les deux femmes vivent aujourd'hui dans un refuge pour femmes dans une autre province. Des charges criminelles sont retenues contre Huseyin en raison du viol , les sages du village ayant forcé la fille mineure à se marier contre son gré, et le mari de la femme violée. Le drame de Songul n'est pas un cas isolé. En Turquie, selon les chiffres des forces de l'ordre, il y a crimes d'honneur entre les années et en milieu urbain sous la compétence territoriale de la police.

La violence fait partie du quotidien d'un grand nombre de femmes à Van. Les causes d'un tel acte sont variables: Le taux élevé de victimes à Van s'explique par le contexte culturel, socio-économique et politique propre à cette province à la frontière iranienne, à l'extrémité orientale du plateau anatolien. Van est une province pauvre qui, au cours des dernières décennies, subit des changements bouleversants sur le plan socio-économique.

Sa population augmente presque d'un quart, suite aux mouvements de migration dus au conflit qui perdure dans le sud-est de la Turquie entre l'armée et l'organisation terroriste PKK. En conséquence, le style de vie rural prévaut même en milieu urbain. Loin de leurs terres, ces déplacés dépendent du travail temporaire ou saisonnier. La zone industrielle de Van établie en , comporte vingt-sept entreprises actives, les soixante-treize parcelles restant sont soit vides soit en construction.

Le nombre d'employés dans le secteur industriel est moins de 7, dans cette province peuplée de plus d'un million d'habitants. Le revenu per capita est seulement 55 euros par mois.

Quel que soit le critère retenu, Van occupe toujours les derniers rangs sur l'échelle de développement socio-économique en Turquie. Face à cette pauvreté profondément enracinée, les familles continuent de jouer un rôle clé dans le domaine de la vie sociale. A Van, chaque famille est composée de 7,4 membres en moyenne.

La plupart des femmes restent au foyer pour garder les enfants et les personnes âgées et accomplir les tâches ménagères. Les filles se marient très jeunes, -la moitié d'entre elles entre 16 et 20 ans- et souvent avec des membres de la famille élargie. Bien qu'il y ait une université, seulement un tiers des élèves poursuivent leurs études au-delà de l'école primaire.

Une grande dépendance à l'agriculture de subsistance, une urbanisation soudaine et très récente, des bas revenus, des familles nombreuses et une scolarisation faible qui produit peu de résultats positifs sont des facteurs qui renforcent le caractère très conservateur de cette société dans laquelle les points de vue traditionnels sur la place de la femme ainsi que sur l'honneur de l'homme prédominent chez les femmes comme chez les hommes.

Toutefois, même à Van, des signes d'un changement timide se manifestent, comme on peut le voir dans le cas de Songul. L'influence d'une activiste comme Zozan Ozgokce est un nouveau facteur. La VAKAD apporte un soutien moral à ces dernières et leur offre des cours de formation professionnelle grâce au travail de dix employés et trente volontaires.

L'un de leurs objectifs consiste à aider les femmes kurdes dont un grand nombre ne parlent pas turc, à surmonter leur réticence d'entrer en contact avec les institutions étatiques.

En effet, elle livre une véritable bataille pour que les maris autorisent leurs femmes à suivre les cours. L'environnement politique ne facilite pas non plus l'exercice de ce genre d'activités. Zozan Ozgokce explique que quelques organisations actives à Ankara et à Istanbul font de la résistance lorsqu'elle propose de prendre en considération spécifiquement l'inégalité des sexes dans le contexte culturel kurde. Certaines la dénoncent comme une organisation missionnaire ou un agent défendant les intérêts étrangers, ou encore, un outil dans les mains de ses pourvoyeurs de fonds internationaux, y compris l'UE.

A son retour de la réunion à New York du Comité pour l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la rumeur court déjà dans la ville que ses valises sont remplies de bibles. Pourtant, il s'agit de brochures des organisations internationales de femmes. Les milieux conservateurs l'accusent de miner les structures familiales et de générer une publicité négative de Van. Elle est menacée de mort par les familles des victimes. La réaction des institutions publiques dans l'affaire Songul constitue un signe du changement dans la région.

Elle montre aussi qu'il faut du temps pour que les réformes puissent être appliquées au niveau local. Selon la loi sur la violence domestique en vigueur depuis , les procureurs de la République peuvent délivrer une ordonnance de protection vis-à-vis d'un mari abusif ou violent.

Le placement dans un refuge pour femmes figure parmi les mesures prévues pour les victimes qui ne peuvent plus rester chez elles. Néanmoins, l'avocat de Songul avoue à ESI:. Même si je perds le procès contre le mari de Songul, j'ai déjà une victoire puisque tout le monde sait maintenant que l'Etat protège les femmes dans de telles circonstances.

Les procureurs de la République dans les localités rurales précisent qu'il y a très peu de dépôts de requêtes et cela est dû largement au manque de moyens de transport et de communication. Ils affirment aussi qu'ils hésitent à utiliser leur pouvoir d'intervention par crainte d'escalade de violence. Le pouvoir décisionnel officieux des tribus est encore bien fort dans la région. Ainsi, pour beaucoup d'entre elles, même la meilleure des lois est simplement hors de portée.

Une faible coordination entre les institutions étatiques et l'absence de refuges convenables à Van sont deux autres problèmes à résoudre. A l'heure actuelle, un refuge est en construction. Un comité de surveillance entre les agences instauré par la préfecture coordonne l'action des institutions en la matière. A Van, le premier tribunal des affaires familiales entre en fonction au mois de septembre La commission demande d'une part, l'adoption d'une stratégie générale à l'échelle du pays afin d'améliorer le statut de la femme en Turquie et de combattre la violence, et de l'autre, la mise en place de mesures de discrimination positive à leur égard jusqu'à la réalisation de l'égalité entre hommes et femmes.

Assurer l'efficacité de ces initiatives dans des provinces comme Van requiert encore plus d'efforts qu'ailleurs. A l'autre bout de l'Anatolie, bien loin de Van géographiquement, économiquement et culturellement, se trouve l'un des districts les plus prospères d'Istanbul, Kadikoy.

Il s'agit de la location préférée de la classe supérieure du pays. Les boutiques de marques internationales rivalisent pour attirer les clients fortunés. Les cafés en plein air sont remplis de jeunes cadres professionnels. Sur les bords de la mer de Marmara, il existe des clubs maritimes privés. Comparé à la province de Van isolée, Kadikoy est un carrefour de transports, une localité reliée à tous les coins du pays par les chemins de fer, la voie maritime et les autoroutes.

Elle accueille de nombreux clubs connus dans le paysage de la musique alternative et abrite également le club de football Fenerbahce, l'un des trois grands d'Istanbul. Avec ses , habitants, Kadikoy a une population plus importante que certains pays membres de l'UE.

Que peut-on dire de la vie des femmes à Kadikoy en ? Leur taux d'activité est en hausse constante et de plus en plus de femmes accèdent à des postes professionnels ou de cadre supérieur.

Beaucoup d'entre elles choisissent de se marier et d'avoir des enfants tardivement. Chaque famille est composée en moyenne de 2,4 membres seulement. Largement exposées à l'influence européenne, les femmes de Kadikoy forment l'avant-garde du mouvement des femmes en Turquie en établissant de nombreuses associations de bénévoles. La députée-maire de Kadikoy, Inci Bespinar, explique:. Les femmes du district ont des ressources économiques suffisantes et du temps pour penser à ces questions.

Elles ont également la base culturelle et connaissent des langues étrangères, ce qui leur permet d'entrer en contact avec d'autres pays. Kadikoy est ainsi en liaison permanente avec les organisations de femmes à l'étranger. Nous attendons souvent le retour d'un voyage pour qu'elles nous fassent part de leurs nouvelles découvertes.

L'argent, le temps et la culture… voici les trois ingrédients principaux. La municipalité CHP depuis et le secteur privé savent répondre aux nouvelles attentes des familles issues de la classe moyenne.

A l'heure actuelle, on y compte cinq crèches et trente-huit garderies privées. Le stigmate social associé à la prise en charge des enfants par les grands parents de la famille disparaît lentement même si cela est perçu comme une mauvaise influence des valeurs occidentales sur la culture du pays.

Il existe aujourd'hui dix-sept maisons de retraites dont douze appartiennent au secteur privé. L'augmentation du taux de divorce même si le taux initial est très faible constitue une autre tendance sociale controversée. Le district est doté de cinq tribunaux aux affaires familiales tous établis en par la réforme judiciaire inspirée des normes européennes. Les nouveaux tribunaux sont bien équipés avec des psychologues, des employés sociaux et des spécialistes en éducation publique.

Seulement un petit nombre parmi les tribunaux de famille du pays ont du personnel pour tous ces postes. L'émancipation de la femme issue de la classe moyenne n'est qu'un aspect de l'histoire de Kadikoy. Comme à Van, au cours des dernières années la population du district enregistre une hausse importante. Elle passe de , en à plus de , en l'an Cette augmentation s'explique presque uniquement par l'urbanisation: Pour la plupart analphabètes, ces femmes avec une faible perspective de travail et dépendantes largement de l'assistance publique font face à de divers problèmes sociaux.

Comment une municipalité turque riche traite-t-elle ce type de problèmes? La députée-maire de Kadikoy,Inci Bespinar, incarne la vitalité des femmes du district. Dans son bureau spacieux, un groupe de femmes planifient autour d'une table le lancement d'un nouveau projet culturel, tandis que son téléphone n'arrête pas de sonner. A l'extérieur de son office, une équipe de fonctionnaires municipaux tente d'orienter des femmes et hommes venus pour lui demander de l'aide.

La propre vie de la députée-maire est le reflet de l'amélioration de la position des femmes à Istanbul au cours de la génération précédente. Bespinar est la fille aînée d'une ancienne famille stambouliote. Encouragée par son père, elle poursuit des études en économie à Ankara. Elle prend part aux manifestations d'étudiants. Renvoyée de l'université, elle retourne à Istanbul. Sa première fille naît en suivie d'une seconde en Au départ, c'est sa belle-mère qui prend soin des enfants.

Mais à la mort de celle-ci en , Bespinar est obligée de rester au foyer et refuse en une offre importante de travail. A Kadikoy, la première garderie municipale n'ouvre ses portes qu'en Bespinar joue un rôle important dans l'établissement à partir de , des Centres de consultation familiale ADM destinés aux familles récemment installées en milieu urbain. Les ADM guident les femmes issues de famille démunies dans leur adaptation à la vie de la ville et leur offrent des soins.

A l'heure actuelle, il existe dix ADM et deux centres de formation professionnelle à Kadikoy. Ces unités municipales permettent d'identifier les femmes et les enfants en situation précaire et ayant besoin d'assistance sociale. Dans un endroit bien calme de la municipalité, on observe une autre réussite de la députée-maire activiste de Kadikoy.

En , une femme s'adresse à Inci Bespinar pour être placée sous protection. Le lendemain, elle est tuée à la hache par son mari. Après avoir passé deux nuits sans sommeil, Bespinar prend l'initiative de créer le premier refuge pour femmes en danger à Kadikoy. Des fonds de la Banque mondiale et de l'Etat turc sont mis à la disposition de la députée-maire.

La préfecture du district se charge du paiement des salaires de l'infirmière permanente, des psychologues, du personnel administratif et des médecins à temps partiel.

La municipalité, quant à elle, paie le loyer des locaux et offre toute une série de soutien en nature. Au début, le refuge n'a que quinze lits. Aujourd'hui, il s'étend sur deux étages. Au cours des trois dernières années, femmes et enfants dans le besoin y sont accueillis.

L'administration municipale CHP constitue ainsi la référence au niveau national. Selon les Nations-Unies, il faut avoir au moins un lit pour toutes les 10, personnes dans ces refuges. Fort de soixante-quinze lits pour une population de , d'individus, Kadikoy atteint cet objectif. Cependant au niveau national, il existe un lit pour toutes les , personnes. La plupart des municipalités turques ne se conforment même pas à l'obligation légale d'établissement de refuges pour femmes.

Comment ces deux groupes distincts peuvent-ils être représentés et entendus? L'outil idéal pour mesurer l'écart entre hommes et femmes est difficile à trouver. Certaines organisations internationales dont le Forum économique mondial FEM essaient de le mesurer. Les résultats donnent à réfléchir à l'établissement politique turc: Deux questions se posent donc inévitablement: Emirats arabes unis L'importance des inégalités entre les sexes est mesurée dans quatre domaines: Pour comprendre la place désastreuse de la Turquie dans ce classement, faut-il encore comparer les résultats d'Ankara avec ceux de l'Espagne 11 e et de la Bulgarie 37 e.

Video Porno Gratis Video de Cul Svensk Sex Film El Porno Amateur Amateur Porn Tube Sexe Gratuit Amateur Film de Sexe Amateur Sexe avec Femme Film X Amateur Ah Deutsche Sex Filme Secrets de Sexe amateur Mega Video Porno Porno Tube Francais Éjaculation Dans la Bouche Top Video Porno Épouse Video Porno Film Porno Gratuit Sexe Femme Mure Vids Maison Amateur Danois Porno Gratuit Video Partouze Amateur Sexe Homme et Femme Sexe Amateur Francais Anal Porn Video Video XXX Gratis Shy Wife Shared Video Sexe Gratuit Oh Porno Casero Maison Sexe Bandes Amatrices de Cul XXX Amatoriale Italiano Video Sexe Dans le Pre Naakte Vrouwen Porno Vidéo Amateur Francais Amatrice de Sexe Quelques turque rend le sexe anal Cette page nécessite Adobe Flash Player.

Quelques turque rend le sexe anal - video porno dans la catégorie de sexe anal. Homme italien avec grosse bite fait du sexe anal avec une petite amie italienne 12m: Le sexe oral spectaculaire avec sa petite amie et l'éjaculation dans la bouche 3m: Femme faisant le sexe oral et son mari éjacule dans sa bouche 3m: Le sexe oral et un grand éjaculation dans la bouche de la petite amie 2m: Petite amie yeux bandés sexe oral avec l'éjaculation dans sa bouche 4m: Femme rend le sexe oral au mari avec une grosse bite 3m: Femme d'âge mûr rend le sexe oral à un homme noir dans l'hôtel 2m:

Live cam de sexe le plus gros sexe du monde

C'est dur de dépendre économiquement de son mari et d'attendre qu'il donne de l'argent tous les jours. Parfois il l'oublie; que pouvons-nous faire alors? L'un des paradoxes les plus étranges de la politique en Turquie consiste en la mise en place par un parti islamiste de nouvelles opportunités destinées aux femmes à Umraniye.

Au milieu des années , le rôle des femmes au sein du RP connaît un développement spectaculaire. L'actuel Premier ministre Erdogan est l'instigateur de l'amélioration de la place des femmes dans l'appareil du parti.

Erdogan se trouve à l'époque à la tête de l'organisation provinciale du RP à Istanbul. Au cours de ces six dernières années, le nombre de nos adhérentes a augmenté. Elles sont désormais plus d'un million. Les femmes du parti sont certainement les membres les plus dynamiques dans la mesure où elles participent à tous nos rassemblements, manifestations et activités.

A Umraniye, presque la moitié des 50, membres du parti sont des femmes. L'activisme politique offre à ces dernières de nouvelles possibilités -une nouvelle formation, un travail hors de la maison et un mot à dire dans les affaires publiques. En , Yesim Arat réalise des reportages avec vingt-cinq femmes volontaires du RP. Sans aucune exception, toutes les femmes interrogées évoquent leur activisme politique dans des termes positifs.

Néanmoins, la direction du parti continue à soutenir que la place de la femme est à la maison. Lorsque le RP entre au parlement national pour la première fois en , aucune femme ne figure parmi les soixante-deux députés du parti.

En , il remporte les élections avec sièges à la Grande Assemblée nationale de Turquie, mais toujours sans aucune présence féminine dans ses rangs. Son discours demeure bien conservateur. En , un débat a lieu parmi les hauts dirigeants du RP sur la question de savoir si serrer la main des femmes est religieusement appropriée.

White décrit la différence de points de vue entre les activistes hommes et les activistes femmes du RP. La différence d'approche se fait surtout sentir dans les règles vestimentaires islamiques tesettur applicables aux femmes, tel le port du foulard et du manteau. Les hommes islamistes considèrent le foulard comme le symbole de l'honneur familial ainsi qu'un moyen de protection de la femme en limitant les risques de désobéissance et de malice fitne et fesad provoqués par une sexualité féminine échappant à tout contrôle.

Cependant le foulard symbolise pour les femmes pratiquantes qui ont des ambitions, une certaine mobilité et l'indépendance. Dans les années , le quotidien Zaman publie des articles sur cette question et provoque ainsi un vif débat parmi les femmes pratiquantes.

Ces dernières défendent désormais un ordre du jour toujours plus audacieux pour réaliser ce changement souhaité. L'une d'entre elles écrit en Parce qu'il est plus facile pour un homme d'exercer son pouvoir sur une femme isolée du monde extérieur et qui ne s'intéresse qu'à son mari, et ainsi, de se faire aimer par celle-ci.

Lorsque les femmes sont éduquées et confiantes et qu'elles sont capables de porter un regard critique sur leur environnement, les hommes ont simplement peur de perdre la main. A partir de la seconde moitié des années , afin de défendre leurs intérêts, les femmes pratiquantes forment des associations dont la Plateforme des femmes de la capitale, la Plateforme arc-en ciel et l'Association de la défense des droits des femmes contre la discrimination AKDER. Selime Sancar de la Platefome arc-en-ciel explique sa position:.

Les féministes libérales soulignent le paradoxe de l'activisme des femmes musulmanes. Sirin Tekeli écrit en Bien qu'opposées au féminisme inspiré des valeurs matérialistes du monde occidental, la plupart d'entre elles luttent dans un esprit féministe pour défendre leur droit d'accès à l'université et d'avoir ainsi une place dans la société en tant que femme éduquée ayant une profession sans perdre leur identité symbolisée par le voile.

Confiantes, les féministes pratiquantes défient le courant islamiste principal sur ses mérites. Hidayet Tuksal est une théologienne à l'Université d'Ankara. Elle porte le voile. Elle permet l'apparition de nouvelles attitudes chez les femmes et les jeunes filles pratiquantes.

En , deux nouveaux partis politiques naissent suite à la scission du FP successeur du RP. L'un d'entre eux, le Parti de la félicité SP adopte l'approche traditionnaliste relative aux femmes. Celui-ci défend dans son programme officiel, que le plus grand danger pour la société turque provient de l'étranger:. Nous devons prendre les précautions nécessaires en vue de la protection de notre existence nationale et notre structure sociale vis-à-vis de cette maladie que représente la famille nucléaire que les forces étrangères essaient de nous imposer à travers les médias et les films.

L'autre nouveau parti, l'AKP, offre une vision bien différente. Dès le début, il affirme sa différence par rapport aux partis islamistes traditionnels sur deux sujets fondamentaux: Le respect des critères de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes fait parti de l'ordre du jour de l'AKP.

Lors des discussions au Parlement en , le SP s'oppose fermement à l'adoption du nouveau code civil. Un député du parti déclare:. Cette réforme ne renforcera pas l'union familiale, mais elle l'affaiblira. C'est l'homme qui est le chef de la famille. L'AKP a une autre position. Le député Mehmet Ali Sahin prend parole en faveur du nouveau code. Son objection principale concerne la non-application rétroactive des règles de partage des biens entre l'homme et la femme après le divorce, question soulevée par les associations de femmes.

Sahin propose qu'en l'absence d'opposition explicite de la part des couples mariés avant , le nouveau régime des biens s'applique également à leur égard. Les activistes font part de leur étonnement devant ce soutien apporté alors par le député AKP. L'AKP prend clairement ses distances par rapport aux islamistes traditionnels. Parmi les soixante-et-onze fondateurs du parti, il existe douze femmes dont six non-voilées. Toutefois, il faut plus que des mots tendres pour convaincre les sceptiques.

Beaucoup de laïcs turcs éprouvent toujours des doutes sur l'AKP et ses intentions réelles. Pourtant, une fois que l'AKP prend le pouvoir, l'un des plus radicaux processus de changements de l'histoire turque moderne débute au sujet du statut des femmes dans le pays. Le code pénal turc de reste en vigueur jusqu'en Il constitue l'exemple le plus frappant de la divergence entre la rhétorique et la réalité sur le terrain.

Comme beaucoup d'autres lois adoptées du temps d'Ataturk, il est copié sur un modèle européen, le code pénal italien de et adapté aux valeurs et traditions turques. L'approche du code de relative aux crimes sexuels reflète l'idée d'appartenance du corps de la femme à l'homme, les crimes du genre étant considérés comme des actes mettant en cause l'honneur de la famille. Le texte comporte de nombreux concepts traditionnels importés de l'arabe: Il traite la sexualité féminine comme une menace qui doit être contrôlée par la société.

Cependant dans le code, le terme désignant le viol est irza gecmek pénétrer l'honneur de quelqu'un. L'usage de ce terme implique en effet que le viol est d'abord et avant tout une attaque contre l'honneur et non pas un crime commis contre l'intégrité physique de l'individu.

Le traitement du viol comme une attaque à l'honneur a plusieurs conséquences. En premier lieu, il dépénalise le viol par le mari: En second lieu, il permet au violeur d'échapper à toute peine s'il se marie avec sa victime, ce qui équivaut à la restauration de l'honneur salie de la femme en question. Même en cas de viol collectif, la proposition de mariage de la part d'un seul violeur suffit à acquitter tous les accusés.

Un article prévoit même une réduction de peine à la hauteur de sept huitième au profit des auteurs de crimes d'honneur lorsque la victime est prise en flagrant délit d'adultère ou de relations sexuelles illégitimes y compris, le sexe avant le mariage pour les femmes , ou encore, s'il existe suffisamment d'éléments prouvant que la victime ait commis un tel acte.

Le code opère également une distinction entre les femmes mariées et les femmes célibataires. La peine maximale encourue pour l'enlèvement d'une femme célibataire est de trois ans tandis que celle-ci est de sept ans si l'acte vise une femme mariée puisque selon le code, c'est le mari qui est la vraie victime dans ce dernier cas.

La persistance de telles normes à la fin du XX e siècle n'est plus un simple anachronisme juridique. Elle reflète des valeurs ancrées dans la mentalité turque, des valeurs auxquelles adhèrent les juges et les procureurs de la République du pays.

Cependant, ces valeurs font également l'objet d'une plus grande contestation comme en témoigne la réaction du public face à des décisions controversées de justice. En , dans la province de l'Anatolie centrale de Cankiri, un juge refuse le divorce à une femme enceinte abusée par son mari en citant un célèbre proverbe turc: En , un autre jugement aussi clément que révoltant est prononcé au procès d'un jeune homme ayant tué sa cousine, Sevda Gok, à Sanliurfa province de l'Anatolie du Sud-Est.

Cependant, l'indignation publique grandissante n'empêche pas les tribunaux de rendre des jugements similaires. En juin , un tribunal de Mardin province de l'Anatolie du Sud-Est acquitte vingt-sept individus, parmi lesquels des officiers militaires, accusés de viol sur une jeune fille de treize ans. Le tribunal décide que les preuves ne sont pas suffisantes pour juger du non-consentement de la fille à l'acte. De telles expériences poussent les organisations de femmes à poursuivre leur mobilisation en faveur de la réforme législative.

Le processus d'adhésion à l'UE leur donne l'occasion de provoquer des avancées sur ces questions. La réforme du code pénal fait partie des conditions préalables de l'UE pour entamer les négociations. Début , l'Association des femmes pour les droits des femmes AFDF instaure un groupe de travail composé de plusieurs académiciens ainsi que de représentants des ONG et de divers barreaux, afin de proposer des recommandations relatives à la réforme des dispositions pénales en vigueur: Toutefois, pour beaucoup de ces activistes, la campagne peut s'arrêter avant de commencer, suite à la victoire écrasante de l'AKP aux élections de La plupart des organisations de femmes considèrent, l'AKP, alors successeur du RP islamiste, comme défendant une position fondamentalement opposée sur ce sujet.

Certaines d'entre nous voulaient tout abandonner. Toutefois, suites aux différentes discussions, notre groupe a gagné en force… A défaut, plusieurs décennies auraient été nécessaires pour qu'une nouvelle révision du code pénal soit de nouveau mise à l'ordre du jour. Nous nous sommes dites: Quelque soit le parti au pouvoir, les académiciens exercent depuis toujours un contrôle effectif sur les législateurs lors de la rédaction des lois. A la fin des années , c'est encore lui qui est chargé de la rédaction du nouveau code pénal.

Le rapport publié en par le Comité sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes conclue que vingt-neuf articles du code pénal ne correspondent pas aux normes requises par la Convention. Il est étonnant que le texte proposé par Donmezer aux partis au pouvoir entre et ne comporte aucune révision de ces dispositions hormis quelques retouches cosmétiques.

En , quand le ministre de la Justice du nouveau gouvernement AKP, Cemil Cicek est photographié en baisant la main de Donmezer, un éditorialiste du quotidien Yeni Safak , proche du gouvernement, écrit sur un ton sarcastique:. Donmezer est maintenant positionné, ironie de l'histoire, comme l'architecte des efforts d'harmonisation avec l'UE. Au mois d'avril , le ministre AKP soumet le texte préparé par Donmezer à la Commission parlementaire de justice.

Pour l'AFDF et le groupe de travail des femmes le moment est venu de lancer une campagne publique réunissant plus de trente ONG issues de toutes les tendances politiques: L'AFDF met en circulation un livret comportant des recommandations concrètes aux nouveaux parlementaires et demande d'être entendu par le président de la Commission parlementaire de justice, Koksal Toptan AKP.

Toptan les écoute en silence, sans aucune réaction, une attitude qui déçoit certaines femmes dans la délégation. Il se prononce également pour la pénalisation du viol marital. Il n'hésite pas à souligner l'importance du processus d'adhésion à l'UE, l'un des principaux instigateurs de la réforme:.

Jusqu'à présent, soixante-cinq modifications législatives ont eu lieu. Maintenant, c'est au tour du code pénal, en contradiction claire avec les lois d'harmonisation, d'être revu. N'ayez aucun doute, nous changerons ce code pour le mieux. Au cours de l'été , tout le monde prend conscience que pour la première fois un vrai débat sur l'égalité entre les hommes et les femmes est entamé.

Les éditorialistes de Yeni Safak rappellent souvent au gouvernement son engagement de travailler avec les ONG. Le 23 juillet, l'éditorialiste Ali Bayramoglu encourage le gouvernement à rencontrer les groupes de femmes et prendre leurs préoccupations au sérieux. Au lendemain de cet appel, Bayramoglu publie la lettre d'une académicienne de l'Université d'Istanbul, faisant état de l'insuffisance des consultations courtes et de la non-prise en compte des propositions formulées par les femmes.

Cela est beaucoup plus important que le texte du nouveau code pénal en discussion. Le ministre de la Justice, Cemil Cicek appelle Ali Bayramoglu à la suite de la publication de cet article pour réaffirmer leur engagement sur le sujet. Nous souhaitons écouter toutes les opinions devant la Commission. Le groupe présidé par Koksal Toptan fera le nécessaire dans la mesure du possible. Le gouvernement n'est pas sans savoir que les organisations de femmes ont des doutes sur ses véritables intentions.

Selon eux, puisque l'AKP est né des cendres d'un parti islamiste, ses députés ne peuvent être enclins à défendre les droits des femmes. Pourtant, ceux qui ont choisi de fonder l'AKP l'ont fait pour une simple raison: Les organisations de femmes réussissent à remodeler le débat conformément à leur ordre du jour avant le début des travaux du sous-comité chargé du nouveau code pénal en octobre Dans un reportage sur la chaîne de télévision publique, Koksal Toptan accepte cette réalité:.

Elles ont participé aux réunions de la Commission ou envoyé des rapports. Elles ont guidé avec succès l'opinion publique dans la direction souhaitée. Nous avons transmis tous leurs rapports aux membres du sous-comité. Leurs points de vue seront pris en compte lors des discussions relatives aux articles contestés du code pénal. Nous allons écouter toutes les personnes concernées et surtout les femmes tout au long du processus de rédaction de cette nouvelle loi.

Le sous-comité formé de trois députés AKP, de deux député CHP et de trois académiciens retarde ses délibérations de neuf mois jusqu'en juin Les membres académiciens du sous-comité sont connus pour leurs objections vis-à-vis du texte préparé par Donmezer et en exigent la révision complète. L'atmosphère créée par le processus d'intégration européenne permet aux membres du sous-comité de trouver un accord sur la nécessité d'une nouvelle rédaction du texte de Donmezer.

La presse reçoit un compte rendu détaillé quotidien des discussions au sous comité, -ce qui reflète un degré de transparence pour le moins inhabituel en Turquie. A la sortie de chaque séance je leur expliquais ce qui avait été dit à l'intérieur. Ils transmettaient aussitôt ces informations à leur quotidien respectif.

On pouvait y lire également les désaccords exprimés par d'autres sur la question en discussion. C'était un moyen d'interaction avec les partenaires sociaux concernés. Les organisations de femmes ainsi que les médias nous suivaient tous et leurs apports étaient considérables. C'est cela qui a fait la différence. Depuis ses bureaux situés près de la place de Taksim, le petit groupe d'activistes de l'AFDF mène une campagne extrêmement efficace. A chaque avancée, elles félicitent immédiatement les membres du sous-comité.

Grâce à nos amis, nous étions au courant des débats à l'Assemblée nationale. Cela nous a permis de faire connaître notre opinion positive ou négative lors de la discussion de chaque article. La députée CHP, Gaye Erbatur, est une alliée de poids des organisations de femmes tout au long des débats. Bien qu'elle n'en soit pas membre, elle consacre presque tout son temps au travail du sous-comité, exerçant ainsi une influence majeure sur le processus. J'ai profité des pauses pour échanger mes points de vue avec ses membres sur des questions relatives aux tests de virginité ou aux mariages des femmes violées avec leur violeur.

Je leur donnais des exemples concrets pour qu'ils comprennent de quelle façon les femmes ressentent ces choses-là. Les débats étaient très animés. En effet, au cours du mois d'octobre, un académicien-conseiller auprès du ministère de la Justice, Dogan Soyaslan prend la défense d'un article rédigé par Donmezer permettant au violeur d'échapper à toute peine s'il se marie avec sa victime.

Soyaslan affirme qu'en Turquie, personne ne se marierait avec une fille non vierge et qu'épouser son violeur aurait permis à la victime d'échapper au crime d'honneur. La femme violée peut bien hésiter à se marier avec son violeur mais le temps guérit toutes les blessures.

Elle l'oubliera et son mariage perdurera. Les propos de Soyaslan provoquent une vive réaction dans la presse. La réponse de Soyaslan à la question de savoir s'il pourrait imaginer l'application d'une telle solution le cas échéant à sa propre fille, est un non sans équivoque.

Il explique à la télévision: Je suis un professeur. Malgré tout ce bruit dans la presse, l'intervention de Soyaslan n'impressionne pas le sous-comité. Nous le savions tous. Encourager le violeur à épouser sa victime est contraire à la logique fondamentale du droit. Au terme de neuf mois de travail acharné, le texte de Donmezer est presque entièrement ré-écrit. Selon l'article 1 du nouveau code, la loi protège les droits et libertés individuels. Le 30 juin , le texte est renvoyé devant la Commission de Justice.

Celle-ci présente le document final le 14 juillet au parlement sans y apporter de modifications importantes. La loi est votée le 26 septembre. Ce résultat équivaut à une révolution juridique et philosophique pour la société turque. Le code pénal constitue la preuve la plus évidente de cette transformation.

Quelques trente-cinq articles relatifs aux femmes, ainsi qu'à leur droit à l'autonomie sexuelle sont ainsi modifiés. Le nouveau code pénal traite le crime sexuel comme une violation d'un droit individuel de la femme et non pas comme un crime contre la société, la famille ou la moralité publique.

Il pénalise le viol par le mari, élimine les réductions de peines prévues pour les crimes d'honneur et supprime la discrimination à l'encontre des femmes vierges ou non mariées. Le harcèlement sexuel sur le lieu du travail est condamné. Les agressions sexuelles de la part des forces de l'ordre sont désormais qualifiées de crimes aggravés. L'évocation de la possibilité d'un consentement de la part des mineures sexuellement abusées est rayée du texte. En effet, il ne s'agit pas seulement d'une révolution concernant le statut juridique de la femme, mais aussi d'un signe de changement profond de la démocratie turque.

Le processus entier s'est déroulé dans des conditions de transparence absolue. L'engagement d'un débat intense autour de la question ainsi que l'apport de la société civile ont été déterminants. En septembre , le ministre de la Justice dit: L'image du nouveau code pénal est ternie par une tentative de dernière minute de la part du Premier ministre Erdogan, visant à introduire le délit d'adultère dans le corps du texte. Cette tentative est présentée par les médias étrangers comme un retour aux principes de la charia.

En effet, c'est plus exactement un retour aux principes de l'ancien code pénal de , l'adultère étant dépénalisé pour les hommes en et pour les femmes en Il ne s'agit pas non plus d'un complot islamiste puisque certains députés du parti de l'opposition CHP expriment leur support à la proposition impromptue du Premier ministre. Cette initiative en rupture avec l'attitude du ministre de la Justice favorisant la consultation est vouée à l'échec.

Les réactions hostiles en Turquie et en Europe font reculer le Premier ministre, laissant tout de même un goût amer. La réforme du code pénal de représente un accomplissement majeur du mouvement de femmes, du gouvernement et de l'opposition.

Différente de la réforme des années réalisées par un régime autoritaire, celle-ci est le fruit du dialogue et de l'engagement de la société civile et des médias dans le processus parlementaire. C'est une victoire des femmes turques mais aussi de la démocratie turque. Avec l'adoption du nouveau code pénal, la Turquie entre dans l'ère post-patriarcale. Une nouvelle règle de droit est certainement un puissant instigateur de transformation sociale mais elle n'est pas en soi une baguette magique.

Elle doit être soutenue par des ressources suffisantes ainsi que par des initiatives gouvernementales afin de sensibiliser les citoyens et les inciter à profiter du nouveau cadre juridique. Ceci étant, il se peut que les effets de la nouvelle norme sur la société ne soient pas visibles avant plusieurs années. Dans l'Anatolie du Sud-Est, nos chercheurs rencontrent des juges qui mettent des mois à rendre un jugement urgent dans des cas relatifs aux femmes menacées de violence familiale.

Dans le pays, un certain nombre de juges et procureurs ignorent toujours le contenu de la nouvelle législation. Quelle distance la Turquie a-t-elle réellement parcouru en matière d'égalité des sexes? Ce chapitre se concentre sur certaines initiatives gouvernementales et leurs impacts sur les différentes composantes de la société turque.

Il met en évidence la réforme juridique, laquelle ne constitue qu'un premier pas. Il souligne également les divers défis que pose la cohabitation des cultures et des styles de vie néo-féodaux et post-modernes aux décideurs politiques d'une des plus grandes démocraties européennes. Le 30 octobre , accompagnée par son frère, Songul A.

Comme des centaines de milliers de femmes à travers la Turquie rurale, à sa naissance, elle n'est pas inscrite par ses parents au registre d'état civil. Pour l'Etat turc, elle n'existe pas. Elle n'est jamais allée à l'école et ne sait pas lire et écrire. Travailleur saisonnier, son mari Mehmet se trouvait loin lorsque Songul est violée par leur voisin, Huseyin.

Un parent de Songul, Bahattin, prend connaissance du viol et attache la jeune femme dans la grange pendant deux jours et la torture.

Il est d'usage dans de tels cas que la femme soit considérée non pas comme la victime de l'acte de viol mais comme la responsable de l'honneur sali de son mari. Un conseil d'anciens formé de huit personnes tente de trouver une solution en vue d'empêcher une probable vendetta entre deux asiret tribus. A Ozalp, et dans toute la région, les tribus forment au niveau local la colonne vertébrale de la structure sociale et politique. En effet, la discussion au conseil ne vise qu'à restaurer l'honneur de Mehmet et de sa famille.

Les huit sages décident de dissoudre le mariage de Songul et d'obliger la fille du violeur, âgée de seize ans, à épouser Mehmet. Songul retourne à la maison de son père à Gunyuzu. Les rumeurs font rapidement le tour du village: Les membres de sa propre famille la menacent de mort. Son frère décide de l'accompagner à Ozalp chez un avocat proche de la famille. L'avocat les présente au procureur de la République du district d'Ozalp. Songul raconte le viol, sa grossesse non désirée et le danger qu'elle encourt pour avoir déshonoré son mari et la famille de celui-ci.

Le procureur ordonne à la gendarmerie d'arrêter Huseyin, le violeur, et Bahattin, le tortionnaire de la jeune femme pour les interroger. Cependant, il ne place pas Songul sous protection et la renvoie chez son père tout en avertissant la famille de ne lui faire aucun mal. Le procureur est originaire d'Afyon, province de l'Anatolie de l'Ouest. Il est récemment nommé à Ozalp. Selon l'avocat de Songul, il est fréquent de rencontrer des fonctionnaires d'Etat en provenance d'autres régions du pays, qui ne comprennent pas très bien la structure tribale et les traditions y afférant dans les localités où ils se trouvent.

L'avocat précise aux analystes d'ESI que sans le soutien d'une tribu puissante, il n'aurait pas pu se charger d'un cas comme celui de Songul, puisqu'il aurait été menacé par la famille de l'accusé. L'activiste Zozan Ozgokce s'occupe de près des questions concernant les femmes à Van.

Elle prend connaissance de l'affaire Songul grâce aux médias. Elle s'y intéresse immédiatement. Un mois auparavant, lors d'un incident similaire dans une autre partie de la province, le procureur de la République refuse de placer sous protection une adolescente ayant accouché d'un enfant hors mariage. Le procureur croit aux garanties données par la famille et renvoie la jeune mère chez elle.

Quatre jours plus tard, celle-ci est assassinée par son propre frère. Ozgokce craint que la vie de Songul soit également en danger. Elle contacte les institutions officielles à Van. En ce dimanche, jour férié, elle appelle les forces de sécurité et le directeur des services sociaux de la province.

Ceux-ci répondent qu'ils ne peuvent agir que sur demande du procureur. Ozgokce ne parvient à parler ni au procureur de la République ni au préfet. En dernier ressort, elle prend contact avec Fatih Cekirge, un journaliste qui prépare à l'époque un documentaire sur les crimes d'honneur.

Pendant une émission de télévision consacrée au sujet, Cekirge appelle le préfet et lui demande d'agir. Il lui dit d'une manière provocante: La même nuit, Songul et la fille du violeur sont placées sous protection par la gendarmerie. Les deux femmes vivent aujourd'hui dans un refuge pour femmes dans une autre province. Des charges criminelles sont retenues contre Huseyin en raison du viol , les sages du village ayant forcé la fille mineure à se marier contre son gré, et le mari de la femme violée.

Le drame de Songul n'est pas un cas isolé. En Turquie, selon les chiffres des forces de l'ordre, il y a crimes d'honneur entre les années et en milieu urbain sous la compétence territoriale de la police. La violence fait partie du quotidien d'un grand nombre de femmes à Van. Les causes d'un tel acte sont variables: Le taux élevé de victimes à Van s'explique par le contexte culturel, socio-économique et politique propre à cette province à la frontière iranienne, à l'extrémité orientale du plateau anatolien.

Van est une province pauvre qui, au cours des dernières décennies, subit des changements bouleversants sur le plan socio-économique. Sa population augmente presque d'un quart, suite aux mouvements de migration dus au conflit qui perdure dans le sud-est de la Turquie entre l'armée et l'organisation terroriste PKK.

En conséquence, le style de vie rural prévaut même en milieu urbain. Loin de leurs terres, ces déplacés dépendent du travail temporaire ou saisonnier. La zone industrielle de Van établie en , comporte vingt-sept entreprises actives, les soixante-treize parcelles restant sont soit vides soit en construction. Le nombre d'employés dans le secteur industriel est moins de 7, dans cette province peuplée de plus d'un million d'habitants.

Le revenu per capita est seulement 55 euros par mois. Quel que soit le critère retenu, Van occupe toujours les derniers rangs sur l'échelle de développement socio-économique en Turquie.

Face à cette pauvreté profondément enracinée, les familles continuent de jouer un rôle clé dans le domaine de la vie sociale. A Van, chaque famille est composée de 7,4 membres en moyenne. La plupart des femmes restent au foyer pour garder les enfants et les personnes âgées et accomplir les tâches ménagères.

Les filles se marient très jeunes, -la moitié d'entre elles entre 16 et 20 ans- et souvent avec des membres de la famille élargie. Bien qu'il y ait une université, seulement un tiers des élèves poursuivent leurs études au-delà de l'école primaire.

Une grande dépendance à l'agriculture de subsistance, une urbanisation soudaine et très récente, des bas revenus, des familles nombreuses et une scolarisation faible qui produit peu de résultats positifs sont des facteurs qui renforcent le caractère très conservateur de cette société dans laquelle les points de vue traditionnels sur la place de la femme ainsi que sur l'honneur de l'homme prédominent chez les femmes comme chez les hommes.

Toutefois, même à Van, des signes d'un changement timide se manifestent, comme on peut le voir dans le cas de Songul. L'influence d'une activiste comme Zozan Ozgokce est un nouveau facteur.

La VAKAD apporte un soutien moral à ces dernières et leur offre des cours de formation professionnelle grâce au travail de dix employés et trente volontaires.

L'un de leurs objectifs consiste à aider les femmes kurdes dont un grand nombre ne parlent pas turc, à surmonter leur réticence d'entrer en contact avec les institutions étatiques. En effet, elle livre une véritable bataille pour que les maris autorisent leurs femmes à suivre les cours.

L'environnement politique ne facilite pas non plus l'exercice de ce genre d'activités. Zozan Ozgokce explique que quelques organisations actives à Ankara et à Istanbul font de la résistance lorsqu'elle propose de prendre en considération spécifiquement l'inégalité des sexes dans le contexte culturel kurde.

Certaines la dénoncent comme une organisation missionnaire ou un agent défendant les intérêts étrangers, ou encore, un outil dans les mains de ses pourvoyeurs de fonds internationaux, y compris l'UE.

A son retour de la réunion à New York du Comité pour l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la rumeur court déjà dans la ville que ses valises sont remplies de bibles. Pourtant, il s'agit de brochures des organisations internationales de femmes. Les milieux conservateurs l'accusent de miner les structures familiales et de générer une publicité négative de Van. Elle est menacée de mort par les familles des victimes. La réaction des institutions publiques dans l'affaire Songul constitue un signe du changement dans la région.

Elle montre aussi qu'il faut du temps pour que les réformes puissent être appliquées au niveau local. Selon la loi sur la violence domestique en vigueur depuis , les procureurs de la République peuvent délivrer une ordonnance de protection vis-à-vis d'un mari abusif ou violent.

Le placement dans un refuge pour femmes figure parmi les mesures prévues pour les victimes qui ne peuvent plus rester chez elles. Néanmoins, l'avocat de Songul avoue à ESI:. Même si je perds le procès contre le mari de Songul, j'ai déjà une victoire puisque tout le monde sait maintenant que l'Etat protège les femmes dans de telles circonstances.

Les procureurs de la République dans les localités rurales précisent qu'il y a très peu de dépôts de requêtes et cela est dû largement au manque de moyens de transport et de communication. Ils affirment aussi qu'ils hésitent à utiliser leur pouvoir d'intervention par crainte d'escalade de violence.

Le pouvoir décisionnel officieux des tribus est encore bien fort dans la région. Ainsi, pour beaucoup d'entre elles, même la meilleure des lois est simplement hors de portée. Une faible coordination entre les institutions étatiques et l'absence de refuges convenables à Van sont deux autres problèmes à résoudre. A l'heure actuelle, un refuge est en construction. Un comité de surveillance entre les agences instauré par la préfecture coordonne l'action des institutions en la matière.

A Van, le premier tribunal des affaires familiales entre en fonction au mois de septembre La commission demande d'une part, l'adoption d'une stratégie générale à l'échelle du pays afin d'améliorer le statut de la femme en Turquie et de combattre la violence, et de l'autre, la mise en place de mesures de discrimination positive à leur égard jusqu'à la réalisation de l'égalité entre hommes et femmes.

Assurer l'efficacité de ces initiatives dans des provinces comme Van requiert encore plus d'efforts qu'ailleurs. A l'autre bout de l'Anatolie, bien loin de Van géographiquement, économiquement et culturellement, se trouve l'un des districts les plus prospères d'Istanbul, Kadikoy. Il s'agit de la location préférée de la classe supérieure du pays. Les boutiques de marques internationales rivalisent pour attirer les clients fortunés. Les cafés en plein air sont remplis de jeunes cadres professionnels.

Sur les bords de la mer de Marmara, il existe des clubs maritimes privés. Comparé à la province de Van isolée, Kadikoy est un carrefour de transports, une localité reliée à tous les coins du pays par les chemins de fer, la voie maritime et les autoroutes. Elle accueille de nombreux clubs connus dans le paysage de la musique alternative et abrite également le club de football Fenerbahce, l'un des trois grands d'Istanbul.

Avec ses , habitants, Kadikoy a une population plus importante que certains pays membres de l'UE. Que peut-on dire de la vie des femmes à Kadikoy en ? Leur taux d'activité est en hausse constante et de plus en plus de femmes accèdent à des postes professionnels ou de cadre supérieur. Beaucoup d'entre elles choisissent de se marier et d'avoir des enfants tardivement. Chaque famille est composée en moyenne de 2,4 membres seulement.

Largement exposées à l'influence européenne, les femmes de Kadikoy forment l'avant-garde du mouvement des femmes en Turquie en établissant de nombreuses associations de bénévoles. La députée-maire de Kadikoy, Inci Bespinar, explique:. Les femmes du district ont des ressources économiques suffisantes et du temps pour penser à ces questions.

Elles ont également la base culturelle et connaissent des langues étrangères, ce qui leur permet d'entrer en contact avec d'autres pays. Kadikoy est ainsi en liaison permanente avec les organisations de femmes à l'étranger. Nous attendons souvent le retour d'un voyage pour qu'elles nous fassent part de leurs nouvelles découvertes. L'argent, le temps et la culture… voici les trois ingrédients principaux. La municipalité CHP depuis et le secteur privé savent répondre aux nouvelles attentes des familles issues de la classe moyenne.

A l'heure actuelle, on y compte cinq crèches et trente-huit garderies privées. Le stigmate social associé à la prise en charge des enfants par les grands parents de la famille disparaît lentement même si cela est perçu comme une mauvaise influence des valeurs occidentales sur la culture du pays.

Il existe aujourd'hui dix-sept maisons de retraites dont douze appartiennent au secteur privé. L'augmentation du taux de divorce même si le taux initial est très faible constitue une autre tendance sociale controversée. Le district est doté de cinq tribunaux aux affaires familiales tous établis en par la réforme judiciaire inspirée des normes européennes.

Les nouveaux tribunaux sont bien équipés avec des psychologues, des employés sociaux et des spécialistes en éducation publique. Seulement un petit nombre parmi les tribunaux de famille du pays ont du personnel pour tous ces postes.

L'émancipation de la femme issue de la classe moyenne n'est qu'un aspect de l'histoire de Kadikoy. Comme à Van, au cours des dernières années la population du district enregistre une hausse importante. Elle passe de , en à plus de , en l'an Cette augmentation s'explique presque uniquement par l'urbanisation: Pour la plupart analphabètes, ces femmes avec une faible perspective de travail et dépendantes largement de l'assistance publique font face à de divers problèmes sociaux.

Comment une municipalité turque riche traite-t-elle ce type de problèmes? La députée-maire de Kadikoy,Inci Bespinar, incarne la vitalité des femmes du district. Dans son bureau spacieux, un groupe de femmes planifient autour d'une table le lancement d'un nouveau projet culturel, tandis que son téléphone n'arrête pas de sonner. A l'extérieur de son office, une équipe de fonctionnaires municipaux tente d'orienter des femmes et hommes venus pour lui demander de l'aide.

La propre vie de la députée-maire est le reflet de l'amélioration de la position des femmes à Istanbul au cours de la génération précédente. Bespinar est la fille aînée d'une ancienne famille stambouliote. Encouragée par son père, elle poursuit des études en économie à Ankara. Elle prend part aux manifestations d'étudiants. Svensk Sex Film El Porno Amateur Amateur Porn Tube Sexe Gratuit Amateur Film de Sexe Amateur Sexe avec Femme Film X Amateur Ah Deutsche Sex Filme Secrets de Sexe amateur Mega Video Porno Porno Tube Francais Éjaculation Dans la Bouche Top Video Porno Épouse Video Porno Film Porno Gratuit Sexe Femme Mure Vids Maison Amateur Danois Porno Gratuit Video Partouze Amateur Sexe Homme et Femme Sexe Amateur Francais Anal Porn Video Video XXX Gratis Shy Wife Shared Video Sexe Gratuit Oh Porno Casero Maison Sexe Bandes Amatrices de Cul XXX Amatoriale Italiano Video Sexe Dans le Pre Naakte Vrouwen Porno Vidéo Amateur Francais Amatrice de Sexe Quelques turque rend le sexe anal Cette page nécessite Adobe Flash Player.

Quelques turque rend le sexe anal - video porno dans la catégorie de sexe anal. Homme italien avec grosse bite fait du sexe anal avec une petite amie italienne 12m: Le sexe oral spectaculaire avec sa petite amie et l'éjaculation dans la bouche 3m: Femme faisant le sexe oral et son mari éjacule dans sa bouche 3m: Le sexe oral et un grand éjaculation dans la bouche de la petite amie 2m: Petite amie yeux bandés sexe oral avec l'éjaculation dans sa bouche 4m: Femme rend le sexe oral au mari avec une grosse bite 3m: Femme d'âge mûr rend le sexe oral à un homme noir dans l'hôtel 2m: Ami noir rend le sexe anal avec ma petite amie 5m: Le sexe anal avec sa petite amie et de l'éjaculation dans le cul 1m:


sexe dor sexe turc

.


Toutefois, suites aux différentes discussions, notre groupe a gagné en force… A défaut, plusieurs décennies auraient été nécessaires pour qu'une nouvelle révision du code pénal soit de nouveau mise à l'ordre du jour. Nous nous sommes dites: Quelque soit le parti au pouvoir, les académiciens exercent depuis toujours un contrôle effectif sur les législateurs lors de la rédaction des lois.

A la fin des années , c'est encore lui qui est chargé de la rédaction du nouveau code pénal. Le rapport publié en par le Comité sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes conclue que vingt-neuf articles du code pénal ne correspondent pas aux normes requises par la Convention.

Il est étonnant que le texte proposé par Donmezer aux partis au pouvoir entre et ne comporte aucune révision de ces dispositions hormis quelques retouches cosmétiques. En , quand le ministre de la Justice du nouveau gouvernement AKP, Cemil Cicek est photographié en baisant la main de Donmezer, un éditorialiste du quotidien Yeni Safak , proche du gouvernement, écrit sur un ton sarcastique:. Donmezer est maintenant positionné, ironie de l'histoire, comme l'architecte des efforts d'harmonisation avec l'UE.

Au mois d'avril , le ministre AKP soumet le texte préparé par Donmezer à la Commission parlementaire de justice. Pour l'AFDF et le groupe de travail des femmes le moment est venu de lancer une campagne publique réunissant plus de trente ONG issues de toutes les tendances politiques: L'AFDF met en circulation un livret comportant des recommandations concrètes aux nouveaux parlementaires et demande d'être entendu par le président de la Commission parlementaire de justice, Koksal Toptan AKP.

Toptan les écoute en silence, sans aucune réaction, une attitude qui déçoit certaines femmes dans la délégation. Il se prononce également pour la pénalisation du viol marital. Il n'hésite pas à souligner l'importance du processus d'adhésion à l'UE, l'un des principaux instigateurs de la réforme:.

Jusqu'à présent, soixante-cinq modifications législatives ont eu lieu. Maintenant, c'est au tour du code pénal, en contradiction claire avec les lois d'harmonisation, d'être revu.

N'ayez aucun doute, nous changerons ce code pour le mieux. Au cours de l'été , tout le monde prend conscience que pour la première fois un vrai débat sur l'égalité entre les hommes et les femmes est entamé. Les éditorialistes de Yeni Safak rappellent souvent au gouvernement son engagement de travailler avec les ONG. Le 23 juillet, l'éditorialiste Ali Bayramoglu encourage le gouvernement à rencontrer les groupes de femmes et prendre leurs préoccupations au sérieux.

Au lendemain de cet appel, Bayramoglu publie la lettre d'une académicienne de l'Université d'Istanbul, faisant état de l'insuffisance des consultations courtes et de la non-prise en compte des propositions formulées par les femmes. Cela est beaucoup plus important que le texte du nouveau code pénal en discussion. Le ministre de la Justice, Cemil Cicek appelle Ali Bayramoglu à la suite de la publication de cet article pour réaffirmer leur engagement sur le sujet.

Nous souhaitons écouter toutes les opinions devant la Commission. Le groupe présidé par Koksal Toptan fera le nécessaire dans la mesure du possible. Le gouvernement n'est pas sans savoir que les organisations de femmes ont des doutes sur ses véritables intentions. Selon eux, puisque l'AKP est né des cendres d'un parti islamiste, ses députés ne peuvent être enclins à défendre les droits des femmes.

Pourtant, ceux qui ont choisi de fonder l'AKP l'ont fait pour une simple raison: Les organisations de femmes réussissent à remodeler le débat conformément à leur ordre du jour avant le début des travaux du sous-comité chargé du nouveau code pénal en octobre Dans un reportage sur la chaîne de télévision publique, Koksal Toptan accepte cette réalité:.

Elles ont participé aux réunions de la Commission ou envoyé des rapports. Elles ont guidé avec succès l'opinion publique dans la direction souhaitée. Nous avons transmis tous leurs rapports aux membres du sous-comité. Leurs points de vue seront pris en compte lors des discussions relatives aux articles contestés du code pénal. Nous allons écouter toutes les personnes concernées et surtout les femmes tout au long du processus de rédaction de cette nouvelle loi.

Le sous-comité formé de trois députés AKP, de deux député CHP et de trois académiciens retarde ses délibérations de neuf mois jusqu'en juin Les membres académiciens du sous-comité sont connus pour leurs objections vis-à-vis du texte préparé par Donmezer et en exigent la révision complète. L'atmosphère créée par le processus d'intégration européenne permet aux membres du sous-comité de trouver un accord sur la nécessité d'une nouvelle rédaction du texte de Donmezer.

La presse reçoit un compte rendu détaillé quotidien des discussions au sous comité, -ce qui reflète un degré de transparence pour le moins inhabituel en Turquie. A la sortie de chaque séance je leur expliquais ce qui avait été dit à l'intérieur. Ils transmettaient aussitôt ces informations à leur quotidien respectif. On pouvait y lire également les désaccords exprimés par d'autres sur la question en discussion. C'était un moyen d'interaction avec les partenaires sociaux concernés.

Les organisations de femmes ainsi que les médias nous suivaient tous et leurs apports étaient considérables. C'est cela qui a fait la différence. Depuis ses bureaux situés près de la place de Taksim, le petit groupe d'activistes de l'AFDF mène une campagne extrêmement efficace.

A chaque avancée, elles félicitent immédiatement les membres du sous-comité. Grâce à nos amis, nous étions au courant des débats à l'Assemblée nationale. Cela nous a permis de faire connaître notre opinion positive ou négative lors de la discussion de chaque article.

La députée CHP, Gaye Erbatur, est une alliée de poids des organisations de femmes tout au long des débats. Bien qu'elle n'en soit pas membre, elle consacre presque tout son temps au travail du sous-comité, exerçant ainsi une influence majeure sur le processus.

J'ai profité des pauses pour échanger mes points de vue avec ses membres sur des questions relatives aux tests de virginité ou aux mariages des femmes violées avec leur violeur.

Je leur donnais des exemples concrets pour qu'ils comprennent de quelle façon les femmes ressentent ces choses-là. Les débats étaient très animés. En effet, au cours du mois d'octobre, un académicien-conseiller auprès du ministère de la Justice, Dogan Soyaslan prend la défense d'un article rédigé par Donmezer permettant au violeur d'échapper à toute peine s'il se marie avec sa victime.

Soyaslan affirme qu'en Turquie, personne ne se marierait avec une fille non vierge et qu'épouser son violeur aurait permis à la victime d'échapper au crime d'honneur. La femme violée peut bien hésiter à se marier avec son violeur mais le temps guérit toutes les blessures. Elle l'oubliera et son mariage perdurera. Les propos de Soyaslan provoquent une vive réaction dans la presse. La réponse de Soyaslan à la question de savoir s'il pourrait imaginer l'application d'une telle solution le cas échéant à sa propre fille, est un non sans équivoque.

Il explique à la télévision: Je suis un professeur. Malgré tout ce bruit dans la presse, l'intervention de Soyaslan n'impressionne pas le sous-comité. Nous le savions tous. Encourager le violeur à épouser sa victime est contraire à la logique fondamentale du droit.

Au terme de neuf mois de travail acharné, le texte de Donmezer est presque entièrement ré-écrit. Selon l'article 1 du nouveau code, la loi protège les droits et libertés individuels. Le 30 juin , le texte est renvoyé devant la Commission de Justice. Celle-ci présente le document final le 14 juillet au parlement sans y apporter de modifications importantes. La loi est votée le 26 septembre.

Ce résultat équivaut à une révolution juridique et philosophique pour la société turque. Le code pénal constitue la preuve la plus évidente de cette transformation. Quelques trente-cinq articles relatifs aux femmes, ainsi qu'à leur droit à l'autonomie sexuelle sont ainsi modifiés. Le nouveau code pénal traite le crime sexuel comme une violation d'un droit individuel de la femme et non pas comme un crime contre la société, la famille ou la moralité publique.

Il pénalise le viol par le mari, élimine les réductions de peines prévues pour les crimes d'honneur et supprime la discrimination à l'encontre des femmes vierges ou non mariées. Le harcèlement sexuel sur le lieu du travail est condamné.

Les agressions sexuelles de la part des forces de l'ordre sont désormais qualifiées de crimes aggravés. L'évocation de la possibilité d'un consentement de la part des mineures sexuellement abusées est rayée du texte. En effet, il ne s'agit pas seulement d'une révolution concernant le statut juridique de la femme, mais aussi d'un signe de changement profond de la démocratie turque.

Le processus entier s'est déroulé dans des conditions de transparence absolue. L'engagement d'un débat intense autour de la question ainsi que l'apport de la société civile ont été déterminants.

En septembre , le ministre de la Justice dit: L'image du nouveau code pénal est ternie par une tentative de dernière minute de la part du Premier ministre Erdogan, visant à introduire le délit d'adultère dans le corps du texte.

Cette tentative est présentée par les médias étrangers comme un retour aux principes de la charia. En effet, c'est plus exactement un retour aux principes de l'ancien code pénal de , l'adultère étant dépénalisé pour les hommes en et pour les femmes en Il ne s'agit pas non plus d'un complot islamiste puisque certains députés du parti de l'opposition CHP expriment leur support à la proposition impromptue du Premier ministre.

Cette initiative en rupture avec l'attitude du ministre de la Justice favorisant la consultation est vouée à l'échec. Les réactions hostiles en Turquie et en Europe font reculer le Premier ministre, laissant tout de même un goût amer. La réforme du code pénal de représente un accomplissement majeur du mouvement de femmes, du gouvernement et de l'opposition. Différente de la réforme des années réalisées par un régime autoritaire, celle-ci est le fruit du dialogue et de l'engagement de la société civile et des médias dans le processus parlementaire.

C'est une victoire des femmes turques mais aussi de la démocratie turque. Avec l'adoption du nouveau code pénal, la Turquie entre dans l'ère post-patriarcale. Une nouvelle règle de droit est certainement un puissant instigateur de transformation sociale mais elle n'est pas en soi une baguette magique. Elle doit être soutenue par des ressources suffisantes ainsi que par des initiatives gouvernementales afin de sensibiliser les citoyens et les inciter à profiter du nouveau cadre juridique.

Ceci étant, il se peut que les effets de la nouvelle norme sur la société ne soient pas visibles avant plusieurs années. Dans l'Anatolie du Sud-Est, nos chercheurs rencontrent des juges qui mettent des mois à rendre un jugement urgent dans des cas relatifs aux femmes menacées de violence familiale.

Dans le pays, un certain nombre de juges et procureurs ignorent toujours le contenu de la nouvelle législation. Quelle distance la Turquie a-t-elle réellement parcouru en matière d'égalité des sexes? Ce chapitre se concentre sur certaines initiatives gouvernementales et leurs impacts sur les différentes composantes de la société turque.

Il met en évidence la réforme juridique, laquelle ne constitue qu'un premier pas. Il souligne également les divers défis que pose la cohabitation des cultures et des styles de vie néo-féodaux et post-modernes aux décideurs politiques d'une des plus grandes démocraties européennes. Le 30 octobre , accompagnée par son frère, Songul A. Comme des centaines de milliers de femmes à travers la Turquie rurale, à sa naissance, elle n'est pas inscrite par ses parents au registre d'état civil.

Pour l'Etat turc, elle n'existe pas. Elle n'est jamais allée à l'école et ne sait pas lire et écrire. Travailleur saisonnier, son mari Mehmet se trouvait loin lorsque Songul est violée par leur voisin, Huseyin. Un parent de Songul, Bahattin, prend connaissance du viol et attache la jeune femme dans la grange pendant deux jours et la torture.

Il est d'usage dans de tels cas que la femme soit considérée non pas comme la victime de l'acte de viol mais comme la responsable de l'honneur sali de son mari. Un conseil d'anciens formé de huit personnes tente de trouver une solution en vue d'empêcher une probable vendetta entre deux asiret tribus. A Ozalp, et dans toute la région, les tribus forment au niveau local la colonne vertébrale de la structure sociale et politique.

En effet, la discussion au conseil ne vise qu'à restaurer l'honneur de Mehmet et de sa famille. Les huit sages décident de dissoudre le mariage de Songul et d'obliger la fille du violeur, âgée de seize ans, à épouser Mehmet. Songul retourne à la maison de son père à Gunyuzu. Les rumeurs font rapidement le tour du village: Les membres de sa propre famille la menacent de mort. Son frère décide de l'accompagner à Ozalp chez un avocat proche de la famille. L'avocat les présente au procureur de la République du district d'Ozalp.

Songul raconte le viol, sa grossesse non désirée et le danger qu'elle encourt pour avoir déshonoré son mari et la famille de celui-ci. Le procureur ordonne à la gendarmerie d'arrêter Huseyin, le violeur, et Bahattin, le tortionnaire de la jeune femme pour les interroger.

Cependant, il ne place pas Songul sous protection et la renvoie chez son père tout en avertissant la famille de ne lui faire aucun mal. Le procureur est originaire d'Afyon, province de l'Anatolie de l'Ouest. Il est récemment nommé à Ozalp.

Selon l'avocat de Songul, il est fréquent de rencontrer des fonctionnaires d'Etat en provenance d'autres régions du pays, qui ne comprennent pas très bien la structure tribale et les traditions y afférant dans les localités où ils se trouvent. L'avocat précise aux analystes d'ESI que sans le soutien d'une tribu puissante, il n'aurait pas pu se charger d'un cas comme celui de Songul, puisqu'il aurait été menacé par la famille de l'accusé.

L'activiste Zozan Ozgokce s'occupe de près des questions concernant les femmes à Van. Elle prend connaissance de l'affaire Songul grâce aux médias. Elle s'y intéresse immédiatement. Un mois auparavant, lors d'un incident similaire dans une autre partie de la province, le procureur de la République refuse de placer sous protection une adolescente ayant accouché d'un enfant hors mariage. Le procureur croit aux garanties données par la famille et renvoie la jeune mère chez elle.

Quatre jours plus tard, celle-ci est assassinée par son propre frère. Ozgokce craint que la vie de Songul soit également en danger.

Elle contacte les institutions officielles à Van. En ce dimanche, jour férié, elle appelle les forces de sécurité et le directeur des services sociaux de la province. Ceux-ci répondent qu'ils ne peuvent agir que sur demande du procureur. Ozgokce ne parvient à parler ni au procureur de la République ni au préfet. En dernier ressort, elle prend contact avec Fatih Cekirge, un journaliste qui prépare à l'époque un documentaire sur les crimes d'honneur.

Pendant une émission de télévision consacrée au sujet, Cekirge appelle le préfet et lui demande d'agir. Il lui dit d'une manière provocante: La même nuit, Songul et la fille du violeur sont placées sous protection par la gendarmerie. Les deux femmes vivent aujourd'hui dans un refuge pour femmes dans une autre province. Des charges criminelles sont retenues contre Huseyin en raison du viol , les sages du village ayant forcé la fille mineure à se marier contre son gré, et le mari de la femme violée.

Le drame de Songul n'est pas un cas isolé. En Turquie, selon les chiffres des forces de l'ordre, il y a crimes d'honneur entre les années et en milieu urbain sous la compétence territoriale de la police. La violence fait partie du quotidien d'un grand nombre de femmes à Van. Les causes d'un tel acte sont variables: Le taux élevé de victimes à Van s'explique par le contexte culturel, socio-économique et politique propre à cette province à la frontière iranienne, à l'extrémité orientale du plateau anatolien.

Van est une province pauvre qui, au cours des dernières décennies, subit des changements bouleversants sur le plan socio-économique. Sa population augmente presque d'un quart, suite aux mouvements de migration dus au conflit qui perdure dans le sud-est de la Turquie entre l'armée et l'organisation terroriste PKK.

En conséquence, le style de vie rural prévaut même en milieu urbain. Loin de leurs terres, ces déplacés dépendent du travail temporaire ou saisonnier. La zone industrielle de Van établie en , comporte vingt-sept entreprises actives, les soixante-treize parcelles restant sont soit vides soit en construction. Le nombre d'employés dans le secteur industriel est moins de 7, dans cette province peuplée de plus d'un million d'habitants. Le revenu per capita est seulement 55 euros par mois. Quel que soit le critère retenu, Van occupe toujours les derniers rangs sur l'échelle de développement socio-économique en Turquie.

Face à cette pauvreté profondément enracinée, les familles continuent de jouer un rôle clé dans le domaine de la vie sociale.

A Van, chaque famille est composée de 7,4 membres en moyenne. La plupart des femmes restent au foyer pour garder les enfants et les personnes âgées et accomplir les tâches ménagères. Les filles se marient très jeunes, -la moitié d'entre elles entre 16 et 20 ans- et souvent avec des membres de la famille élargie. Bien qu'il y ait une université, seulement un tiers des élèves poursuivent leurs études au-delà de l'école primaire.

Une grande dépendance à l'agriculture de subsistance, une urbanisation soudaine et très récente, des bas revenus, des familles nombreuses et une scolarisation faible qui produit peu de résultats positifs sont des facteurs qui renforcent le caractère très conservateur de cette société dans laquelle les points de vue traditionnels sur la place de la femme ainsi que sur l'honneur de l'homme prédominent chez les femmes comme chez les hommes.

Toutefois, même à Van, des signes d'un changement timide se manifestent, comme on peut le voir dans le cas de Songul. L'influence d'une activiste comme Zozan Ozgokce est un nouveau facteur. La VAKAD apporte un soutien moral à ces dernières et leur offre des cours de formation professionnelle grâce au travail de dix employés et trente volontaires. L'un de leurs objectifs consiste à aider les femmes kurdes dont un grand nombre ne parlent pas turc, à surmonter leur réticence d'entrer en contact avec les institutions étatiques.

En effet, elle livre une véritable bataille pour que les maris autorisent leurs femmes à suivre les cours. L'environnement politique ne facilite pas non plus l'exercice de ce genre d'activités. Zozan Ozgokce explique que quelques organisations actives à Ankara et à Istanbul font de la résistance lorsqu'elle propose de prendre en considération spécifiquement l'inégalité des sexes dans le contexte culturel kurde. Certaines la dénoncent comme une organisation missionnaire ou un agent défendant les intérêts étrangers, ou encore, un outil dans les mains de ses pourvoyeurs de fonds internationaux, y compris l'UE.

A son retour de la réunion à New York du Comité pour l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la rumeur court déjà dans la ville que ses valises sont remplies de bibles.

Pourtant, il s'agit de brochures des organisations internationales de femmes. Les milieux conservateurs l'accusent de miner les structures familiales et de générer une publicité négative de Van.

Elle est menacée de mort par les familles des victimes. La réaction des institutions publiques dans l'affaire Songul constitue un signe du changement dans la région. Elle montre aussi qu'il faut du temps pour que les réformes puissent être appliquées au niveau local. Selon la loi sur la violence domestique en vigueur depuis , les procureurs de la République peuvent délivrer une ordonnance de protection vis-à-vis d'un mari abusif ou violent. Le placement dans un refuge pour femmes figure parmi les mesures prévues pour les victimes qui ne peuvent plus rester chez elles.

Néanmoins, l'avocat de Songul avoue à ESI:. Même si je perds le procès contre le mari de Songul, j'ai déjà une victoire puisque tout le monde sait maintenant que l'Etat protège les femmes dans de telles circonstances. Les procureurs de la République dans les localités rurales précisent qu'il y a très peu de dépôts de requêtes et cela est dû largement au manque de moyens de transport et de communication.

Ils affirment aussi qu'ils hésitent à utiliser leur pouvoir d'intervention par crainte d'escalade de violence. Le pouvoir décisionnel officieux des tribus est encore bien fort dans la région. Ainsi, pour beaucoup d'entre elles, même la meilleure des lois est simplement hors de portée. Une faible coordination entre les institutions étatiques et l'absence de refuges convenables à Van sont deux autres problèmes à résoudre. A l'heure actuelle, un refuge est en construction.

Un comité de surveillance entre les agences instauré par la préfecture coordonne l'action des institutions en la matière. A Van, le premier tribunal des affaires familiales entre en fonction au mois de septembre La commission demande d'une part, l'adoption d'une stratégie générale à l'échelle du pays afin d'améliorer le statut de la femme en Turquie et de combattre la violence, et de l'autre, la mise en place de mesures de discrimination positive à leur égard jusqu'à la réalisation de l'égalité entre hommes et femmes.

Assurer l'efficacité de ces initiatives dans des provinces comme Van requiert encore plus d'efforts qu'ailleurs. A l'autre bout de l'Anatolie, bien loin de Van géographiquement, économiquement et culturellement, se trouve l'un des districts les plus prospères d'Istanbul, Kadikoy. Il s'agit de la location préférée de la classe supérieure du pays. Les boutiques de marques internationales rivalisent pour attirer les clients fortunés.

Les cafés en plein air sont remplis de jeunes cadres professionnels. Sur les bords de la mer de Marmara, il existe des clubs maritimes privés. Comparé à la province de Van isolée, Kadikoy est un carrefour de transports, une localité reliée à tous les coins du pays par les chemins de fer, la voie maritime et les autoroutes.

Elle accueille de nombreux clubs connus dans le paysage de la musique alternative et abrite également le club de football Fenerbahce, l'un des trois grands d'Istanbul.

Avec ses , habitants, Kadikoy a une population plus importante que certains pays membres de l'UE. Que peut-on dire de la vie des femmes à Kadikoy en ? Leur taux d'activité est en hausse constante et de plus en plus de femmes accèdent à des postes professionnels ou de cadre supérieur.

Beaucoup d'entre elles choisissent de se marier et d'avoir des enfants tardivement. Chaque famille est composée en moyenne de 2,4 membres seulement. Largement exposées à l'influence européenne, les femmes de Kadikoy forment l'avant-garde du mouvement des femmes en Turquie en établissant de nombreuses associations de bénévoles. La députée-maire de Kadikoy, Inci Bespinar, explique:. Les femmes du district ont des ressources économiques suffisantes et du temps pour penser à ces questions.

Elles ont également la base culturelle et connaissent des langues étrangères, ce qui leur permet d'entrer en contact avec d'autres pays. Kadikoy est ainsi en liaison permanente avec les organisations de femmes à l'étranger. Nous attendons souvent le retour d'un voyage pour qu'elles nous fassent part de leurs nouvelles découvertes. L'argent, le temps et la culture… voici les trois ingrédients principaux. La municipalité CHP depuis et le secteur privé savent répondre aux nouvelles attentes des familles issues de la classe moyenne.

A l'heure actuelle, on y compte cinq crèches et trente-huit garderies privées. Le stigmate social associé à la prise en charge des enfants par les grands parents de la famille disparaît lentement même si cela est perçu comme une mauvaise influence des valeurs occidentales sur la culture du pays.

Il existe aujourd'hui dix-sept maisons de retraites dont douze appartiennent au secteur privé. L'augmentation du taux de divorce même si le taux initial est très faible constitue une autre tendance sociale controversée.

Le district est doté de cinq tribunaux aux affaires familiales tous établis en par la réforme judiciaire inspirée des normes européennes. Les nouveaux tribunaux sont bien équipés avec des psychologues, des employés sociaux et des spécialistes en éducation publique.

Seulement un petit nombre parmi les tribunaux de famille du pays ont du personnel pour tous ces postes. L'émancipation de la femme issue de la classe moyenne n'est qu'un aspect de l'histoire de Kadikoy.

Comme à Van, au cours des dernières années la population du district enregistre une hausse importante. Elle passe de , en à plus de , en l'an Cette augmentation s'explique presque uniquement par l'urbanisation: Pour la plupart analphabètes, ces femmes avec une faible perspective de travail et dépendantes largement de l'assistance publique font face à de divers problèmes sociaux.

Comment une municipalité turque riche traite-t-elle ce type de problèmes? La députée-maire de Kadikoy,Inci Bespinar, incarne la vitalité des femmes du district. Dans son bureau spacieux, un groupe de femmes planifient autour d'une table le lancement d'un nouveau projet culturel, tandis que son téléphone n'arrête pas de sonner.

A l'extérieur de son office, une équipe de fonctionnaires municipaux tente d'orienter des femmes et hommes venus pour lui demander de l'aide. La propre vie de la députée-maire est le reflet de l'amélioration de la position des femmes à Istanbul au cours de la génération précédente.

Bespinar est la fille aînée d'une ancienne famille stambouliote. Encouragée par son père, elle poursuit des études en économie à Ankara. Elle prend part aux manifestations d'étudiants. Renvoyée de l'université, elle retourne à Istanbul. Sa première fille naît en suivie d'une seconde en Au départ, c'est sa belle-mère qui prend soin des enfants. Mais à la mort de celle-ci en , Bespinar est obligée de rester au foyer et refuse en une offre importante de travail. A Kadikoy, la première garderie municipale n'ouvre ses portes qu'en Bespinar joue un rôle important dans l'établissement à partir de , des Centres de consultation familiale ADM destinés aux familles récemment installées en milieu urbain.

Les ADM guident les femmes issues de famille démunies dans leur adaptation à la vie de la ville et leur offrent des soins. A l'heure actuelle, il existe dix ADM et deux centres de formation professionnelle à Kadikoy.

Ces unités municipales permettent d'identifier les femmes et les enfants en situation précaire et ayant besoin d'assistance sociale. Dans un endroit bien calme de la municipalité, on observe une autre réussite de la députée-maire activiste de Kadikoy. En , une femme s'adresse à Inci Bespinar pour être placée sous protection.

Le lendemain, elle est tuée à la hache par son mari. Après avoir passé deux nuits sans sommeil, Bespinar prend l'initiative de créer le premier refuge pour femmes en danger à Kadikoy. Des fonds de la Banque mondiale et de l'Etat turc sont mis à la disposition de la députée-maire. La préfecture du district se charge du paiement des salaires de l'infirmière permanente, des psychologues, du personnel administratif et des médecins à temps partiel.

La municipalité, quant à elle, paie le loyer des locaux et offre toute une série de soutien en nature. Au début, le refuge n'a que quinze lits. Aujourd'hui, il s'étend sur deux étages. Au cours des trois dernières années, femmes et enfants dans le besoin y sont accueillis. L'administration municipale CHP constitue ainsi la référence au niveau national. Selon les Nations-Unies, il faut avoir au moins un lit pour toutes les 10, personnes dans ces refuges.

Fort de soixante-quinze lits pour une population de , d'individus, Kadikoy atteint cet objectif. Cependant au niveau national, il existe un lit pour toutes les , personnes. La plupart des municipalités turques ne se conforment même pas à l'obligation légale d'établissement de refuges pour femmes. Comment ces deux groupes distincts peuvent-ils être représentés et entendus?

L'outil idéal pour mesurer l'écart entre hommes et femmes est difficile à trouver. Certaines organisations internationales dont le Forum économique mondial FEM essaient de le mesurer. Les résultats donnent à réfléchir à l'établissement politique turc: Deux questions se posent donc inévitablement: Emirats arabes unis L'importance des inégalités entre les sexes est mesurée dans quatre domaines: Pour comprendre la place désastreuse de la Turquie dans ce classement, faut-il encore comparer les résultats d'Ankara avec ceux de l'Espagne 11 e et de la Bulgarie 37 e.

En effet, la Turquie présente des résultats très faibles concernant l'accès des femmes à l'enseignement supérieur. La participation féminine à la vie politique est également faible, bien qu'au niveau de la représentation nationale, les dirigeants turcs se félicitent du chemin parcouru au cours des dernières décennies.

Dans ce tableau, c'est le taux d'activité des femmes qui, de loin, est le plus frappant. Dans un pays en pleine transition d'une économie principalement agricole à une économie dominée par les secteurs d'industrie et de services, la première phase est caractérisée par le déclin du taux d'activité des femmes. Cette dynamique est observée dans de nombreux pays de l'Europe du Sud au cours des années récentes. Les femmes au village travaillent dans l'agriculture. Une fois en ville, possédant peu de compétences négociables sur le marché de travail, elles sont confinées à la maison.

De nouvelles générations de femmes auront certainement plus d'opportunités d'emploi dans les villes, mais ce changement ne sera chiffrable que dans les années à venir. De nos jours, il existe trois fois plus de femmes au foyer en Turquie qu'en Europe Etant donné les tendances démographiques actuelles, l'amélioration de cette situation constitue un vrai défi. En effet, le taux de croissance démographique diminue rapidement entre l'an et , la population effective progresse de 6,, d'individus, équivalant à une augmentation d'un million par an.

Tous les ans, le nombre de demandeurs d'emploi se multiplie. Aujourd'hui 15,, d'entres elles n'ont pas d'emploi rémunéré. Leur éventuelle entrée sur le marché de travail déjà sous pression entraînera plus de complications.

En , les investissements directs étrangers IDE battent un record: Ce chiffre représente le total des IDE entre et l'an Dans les trois premiers mois de , les IDE sont de l'ordre de 6,4 milliards d'euros. Si les dynamiques actuelles de l'économie perdurent, il est fort probable que plus de femmes soient attirées par le marché de travail.

Toutefois, l'emploi ne constitue qu'un seul aspect de la question. Un problème supplémentaire est caractérisé par l'absence d'institutions destinées aux enfants en bas âge et aux personnes âgées. Pour celles-ci, l'équilibre entre la vie de famille et la vie professionnelle devient plus facile à maintenir. En Turquie, la situation est plus compliquée: Les moyens sont très limités sinon inexistants en matière de garde des enfants.

En pratique, dans tout le pays, seulement un total de enfants dans le besoin sont actuellement inscrits dans des établissements privés. Avec des prix exorbitants, le secteur privé de garde des enfants ne s'adresse qu'à un petit nombre de familles aisées. Quant aux moyens de garde des personnes âgées, ils sont également difficilement accessibles au grand public. En août , la capacité totale des établissements destinés aux personnes âgées en Turquie ne dépasse pas les 18, places.

La persistance des valeurs culturelles incitant les femmes à rester à la maison est un autre facteur à prendre en compte dans l'évaluation de la situation. Toutefois, ses valeurs culturelles paraissent moins signifiantes que les obstacles structurels et économiques. Cette mesure provoque une hausse du taux d'activité des femmes. Le succès économique, la hausse de l'offre d'emploi pousseront davantage de femmes turques vers le marché du travail, comme le montre l'expérience européenne en la matière.

Selon une enquête récente, plus de trois quarts des participants trouvent appropriée l'occupation de postes professionnels ou de cadre supérieur dans le secteur privé. Réduire l'écart entre les deux sexes dans le domaine de l'éducation constitue également un défi majeur.

En théorie, l'école primaire est obligatoire et gratuite en Turquie. Cependant, en , on estime que , filles et , garçons âgés de 6 à 14 ans ne sont pas inscrits à l'école. Dans la partie orientale et rurale de la Turquie, beaucoup de filles ne sont mêmes pas inscrites sur les registres d'état civil, ce qui les place hors de la portée de l'Etat.

Depuis , des initiatives en vue d'améliorer le niveau de scolarisation des filles prennent de l'ampleur. En , , filles sur un total de , contactées sont inscrites à l'école. Les professeurs de classe en étroite collaboration avec les maires de villages muhtar et les imams emploient tous leurs efforts pour convaincre les parents. Pour chaque fille scolarisée, une aide pécuniaire est versée tous les mois sur un compte ouvert au nom de la mère.

Cette aide représente une somme d'argent importante pour les familles démunies. Le niveau d'éducation augmente et chaque nouvelle génération de femmes turques est mieux éduquée que la précédente.

Néanmoins, le chemin à parcourir est toujours immense: Le seul domaine où des progrès rapides sont envisageables est la participation des femmes dans la vie politique. La Turquie se positionne au e rang sur un total de Parmi les pays européens, elle est la pire placée sur la liste. En ce qui concerne le nombre de femmes tenant un poste ministériel, elle est également la pire élève de la classe européenne.

L'AKP compte , adhérentes et offre une formation à la plupart d'entre elles. Selon la députée, Fatma Sahin , les structures locales du parti sont largement dominées par les hommes.

On ne leur permet pas d'accéder aux postes supérieurs. Toutefois, en Anatolie, le parti est bien loin du résultat souhaité et cela est dû en grande partie au manque de candidates qualifiées. L'instauration d'un quota de femmes à l'Assemblée nationale est une idée qui fait lentement son chemin. Au parlement, je vois des centaines d'hommes moustachus.

Il faut qu'il y ait un système de quota afin de favoriser l'entrée des femmes dans la vie politique. Personne ne peut me convaincre du contraire. Sexe avec Femme Film X Amateur Ah Deutsche Sex Filme Secrets de Sexe amateur Mega Video Porno Porno Tube Francais Éjaculation Dans la Bouche Top Video Porno Épouse Video Porno Film Porno Gratuit Sexe Femme Mure Vids Maison Amateur Danois Porno Gratuit Video Partouze Amateur Sexe Homme et Femme Sexe Amateur Francais Anal Porn Video Video XXX Gratis Shy Wife Shared Video Sexe Gratuit Oh Porno Casero Maison Sexe Bandes Amatrices de Cul XXX Amatoriale Italiano Video Sexe Dans le Pre Naakte Vrouwen Porno Vidéo Amateur Francais Amatrice de Sexe Quelques turque rend le sexe anal Cette page nécessite Adobe Flash Player.

Quelques turque rend le sexe anal - video porno dans la catégorie de sexe anal. Homme italien avec grosse bite fait du sexe anal avec une petite amie italienne 12m: Le sexe oral spectaculaire avec sa petite amie et l'éjaculation dans la bouche 3m: Femme faisant le sexe oral et son mari éjacule dans sa bouche 3m: Le sexe oral et un grand éjaculation dans la bouche de la petite amie 2m: Petite amie yeux bandés sexe oral avec l'éjaculation dans sa bouche 4m: Femme rend le sexe oral au mari avec une grosse bite 3m: Femme d'âge mûr rend le sexe oral à un homme noir dans l'hôtel 2m: Ami noir rend le sexe anal avec ma petite amie 5m: Le sexe anal avec sa petite amie et de l'éjaculation dans le cul 1m: Couple rend le sexe anal dans son lit 6m: Copain rend le sexe anal avec sa petite amie 1m: Petite amie de l'Argentine rend le sexe anal 3m: Le sexe anal et l'éjaculation du sperme dans la bouche 4m: Épouse française fait le sexe anal avec son mari 2m: